NOUVELLES

L'armée israélienne dément avoir détruit une roquette tirée depuis Gaza

06/02/2014 03:39 EST | Actualisé 08/04/2014 05:12 EDT

L'armée israélienne a démenti jeudi soir que le système de défense anti-missile "Iron Dome" (Dôme de fer) ait détruit une roquette tirée depuis la bande de Gaza, comme l'avaient annoncé plusieurs médias locaux.

"Il n'y a pas eu d'interception. Une roquette est tombée" en pleine campagne, a déclaré un porte-parole de l'armée à l'AFP. Cette roquette, la deuxième de la journée, visait la ville d'Ashkelon (sud), a-t-il précisé.

La radio publique et la radio militaire ainsi que plusieurs autres médias israéliens avaient annoncé en début de soirée que le système de défense avait détruit une roquette tirée en direction d'Ashkelon, après qu'une première roquette soit tombée en pleine campagne.

Aucun des deux incidents n'a fait de victime ou de dégât.

Mardi, le gouvernement du mouvement palestinien Hamas à Gaza a affirmé avoir redéployé une force de sécurité de 600 hommes chargés d'empêcher les tirs de roquettes, après des informations faisant état d'un retrait de cette unité deux jours plus tôt.

Cette force avait été déployée le 21 janvier puis retirée en réaction à des raids aériens israéliens menés contre des cibles du Hamas dans l'enclave palestinienne après un tir de roquette.

Le Hamas ne revendique pas en général les tirs de roquettes, mais Israël tient le mouvement islamiste pour responsable depuis qu'il a pris le pouvoir à Gaza en 2007.

scw/fcc/tp

PLUS:hp