NOUVELLES

L'absentéisme chez les fonctionnaires fédéraux serait moins important

06/02/2014 11:09 EST | Actualisé 08/04/2014 05:12 EDT

Les fonctionnaires fédéraux ne prennent en moyenne que 11 journées et demie de congé de maladie payées par année, contrairement aux 18 absences rapportées par le président du Conseil du Trésor, a calculé le directeur parlementaire du budget dans un nouveau rapport dévoilé jeudi.

C'est le député néo-démocrate Paul Dewar qui a demandé au directeur parlementaire du budget (DPB) d'examiner l'absentéisme au sein de la fonction publique.

Le DPB estime que le coût salarial des congés de maladie payés de la fonction publique fédérale s'est chiffré à 871 millions de dollars en 2011-2012.

Il s'agit d'une augmentation de 68 % par rapport à l'impact estimé il y a 10 ans.

Cette hausse est largement attribuable à l'expansion de la fonction publique et à l'augmentation des salaires et du nombre de congés de maladie payés, conclut le directeur.

Quant à cette différence entre les calculs du Conseil du Trésor et ceux du DPB, ce dernier explique que le Conseil n'a pas distingué entre les congés de maladie et ceux des employés en congé d'invalidité.

Le nombre d'absences déclaré par le gouvernement est dans une certaine mesure gonflé par cette inclusion des congés d'invalidité.

Les conclusions du DPB pourraient mettre des bâtons dans les roues du président du Conseil du Trésor, Tony Clement, qui avait déjà indiqué son intention de sabrer les bénéfices et avantages sociaux des fonctionnaires.

Cela fait partie des efforts de compression du gouvernement qui veut à tout prix atteindre l'équilibre budgétaire en 2015.

PLUS:rc