NOUVELLES

JO-2014 - Patinage artistique - Pour le prodige Hanyu, c'est juste une affaire de "mental"

06/02/2014 04:54 EST | Actualisé 07/04/2014 05:12 EDT

Le prodige Yuzuru Hanyu, qui pourrait bien devenir le premier Japonais champion olympique de patinage artistique, aborde sans inquiétude ses premiers Jeux à Sotchi, où tout sera "mental" selon lui.

"Tout sera dans le mental. Si j'arrive à garder mon contrôle, je serai capable de donner le meilleur de moi-même", a dit le patineur de 18 ans mercredi.

"Physiquement et mentalement j'ai répondu présent cette saison bien mieux que la saison précédente, voire celle d'avant", a ajouté Hanyu.

Hanyu s'entraîne depuis 2 ans à Toronto avec l'ancien champion canadien, Brian Orser, qui avait guidé au sacre olympique en 2010 la reine de la glace, la Sud-Coréenne Kim Yu-Na.

Médaillé de bronze aux Mondiaux-2012, il a battu cette saison lors de la finale du Grand Prix en décembre, record de points sur le programme court à la clé, le triple champion du monde en titre et favori à Sotchi, le Canadien Patrick Chan.

"Je suis nerveux, évidemment. Mais on est supposé être nerveux pour un tel événement, non ? Et c'est bien ça le challenge, dompter vos nerfs.", a poursuivi le Chinois.

Hanyu s'est imposé lors des championnats nationaux cette saison devant 18.000 spectateurs. Ils seront 12.000 dans l'Iceberg de Sotchi, les 13 et 14 février pour les programmes court et libre messieurs.

"Je ne vais rien faire de particulier parce que ce sont les Jeux. Je me sens vraiment bien, je n'ai aucune inquiétude. Je sais ce que j'ai à faire".

sc/ep

PLUS:hp