NOUVELLES

JO-2014 - Killy: Sotchi a tenu ses promesses de façon "spectaculaire"

06/02/2014 06:20 EST | Actualisé 08/04/2014 05:12 EDT

Le Français Jean-Claude Killy, qui a coordonné pour le CIO les jeux Olympiques d'hiver 2014, a fait l'éloge jeudi de Sotchi, qui a tenu ses promesses de "manière spectaculaire" pour devenir "un miroir de la nouvelle Russie".

"Toutes les promesses qui ont été faites en 2007 ont été tenues de manière spectaculaire", a déclaré l'ancienne gloire du ski alpin français, qui pendant sept ans fut chargé, au nom du CIO, de veiller sur l'avancée des préparatifs menés par le comité organisateur russe.

Selon lui, Sotchi est aujourd'hui "une ville miroir de ce que les Russes appellent eux-mêmes la nouvelle Russie". "Une ville nouvelle qui va organiser ces Jeux et se présenter au monde, une ville avec des infrastructures modernes exceptionnelles et où les possibilités après les Jeux seront innombrables en particulier sur le plan sportif comme en témoignent le Grand Prix de Formule 1 en octobre et la Coupe du monde de football en 2018", a-t-il dit.

"La tâche était monumentale et vous l'avez menée à bien", a-t-il lancé à l'adresse du comité organisateur de Sotchi.

Jean-Claude Killy s'est dit ainsi reconnaissant d'avoir pu compter sur le soutien permanent du gouvernement russe et sur l'implication personnelle du président Vladimir Poutine à de nombreuses reprises.

Pour son dernier rapport devant l'assemblée générale du CIO, à la veille de la cérémonie d'ouverture des Jeux, le président de la commission de coordination ne pouvait être plus positif.

"Les villages olympiques sont très complets, luxueux même dans le cas du village du ski de fond. Ce sont des conditions idéales pour un athlète et que j'aurais aimé avoir lors des jeux Olympiques auxquels j'ai participé", a fait valoir le triple médaillé d'or des JO de Grenoble en 1968.

"Les Jeux ont commencé par des éliminatoires, les images sont superbes et nous sommes de plus en plus décontractés", a-t-il confié.

Le président du comité organisateur de Sotchi, Dimitri Tchernychenko, a fait valoir que la ville avait changé de niveau avec les Jeux: elle qui n'était "pas très attractive pour les affaires" pointe en tête désormais du classement des villes russes les plus intéressantes pour les investisseurs, par le magazine américain Forbes.

stp/ep

PLUS:hp