NOUVELLES

Gaudreau Environnement tente d'acquérir Sani-Tri de Rouyn-Noranda

06/02/2014 11:36 EST | Actualisé 08/04/2014 05:12 EDT

Un texte de Geneviève Proulx

Le spécialiste de la gestion des matières résiduelles Gaudreau Environnement de Victoriaville a déposé une offre pour acquérir un centre de tri de Rouyn-Noranda fermé depuis quelques semaines. Son offre est actuellement étudiée par un syndic.

Elle fait partie des soumissionnaires intéressés à mettre la main sur les installations de Service Sani-Tri de Rouyn-Noranda. Ce centre de tri est fermé depuis la fin novembre. Il doit 6 millions de dollars à près de 200 créanciers.

« C'est un territoire où on se disait peut-être vouloir redémarrer des activités. Avec l'élargissement de notre territoire, comme on le fait actuellement dans l'Est et le Nord-est du Québec, on s'est dit qu'on allait regarder ça », explique le directeur général de Gaudreau Environnement, Johny Izzy.

D'autres entreprises ont aussi soumis une offre au syndic pour acquérir ce centre de tri. Gaudreau serait cependant un des deux seuls à vouloir relancer les activités. « J'ai demandé au syndic si c'est aussi possible d'imaginer un achat des équipements pour assurer une continuité de l'usine plutôt que de la fermer ou la démanteler. On m'a ouvert la porte à cette alternative-là », ajoute M. Izzy.

Si sa proposition est retenue, les 51 travailleurs en chômage forcé pourraient recouvrer leur emploi.

La nouvelle est accueillie avec enthousiasme chez Service Sani-Tri. Depuis sa fermeture les matières qu'elles traitaient sont maintenant acheminées en Outaouais.

Malgré le faible prix des matières recyclables sur les marchés actuellement, Gaudreau Environnement demeure convaincu que son opération serait viable à long terme .

PLUS:rc