NOUVELLES

Crime d'honneur: 10 ans de prison pour un Jordanien ayant tué sa fille

06/02/2014 08:33 EST | Actualisé 08/04/2014 05:12 EDT

Une cour jordanienne a condamné à dix ans de prison un Jordanien ayant tué sa fille parce qu'elle avait quitté la maison durant plusieurs jours sans l'accord de son mari, a indiqué jeudi une source judiciaire.

L'homme a "reconnu avoir tué sa fille, qui avait une vingtaine d'années, parce qu'elle avait quitté sa maison pendant plusieurs jours sans que son mari en ait connaissance", a expliqué cette source, en précisant que le meurtre avait eu lieu le 13 novembre 2012 à Rousseifeh, à l'est de la capitale, Amman.

Âgé d'une cinquantaine d'années, il a expliqué l'avoir tuée "pour laver l'honneur de la famille", a-t-elle ajouté.

"Le 29 janvier, la cour a condamné l'homme à la peine de mort puis a réduit (le même jour) sa peine à de la prison après que la famille eut retiré sa plainte contre lui", a expliqué cette source.

En Jordanie, entre 15 et 20 femmes sont assassinées chaque année sous le motif du crime dit d'honneur.

Jeudi matin, un nouveau meurtre de ce type a été commis dans la ville de Karak (sud) par un père et son fils, ont indiqué à l'AFP des sources de sécurité.

"La femme avait disparu l'année dernière et s'est mariée sans l'accord de sa famille. Quand son père et son frère l'ont retrouvée, ils l'ont tuée", ont expliqué ces sources, en précisant que les deux hommes avaient été arrêtés et inculpés.

Les meurtriers dans ce genre d'affaires risquent la peine de mort, mais les tribunaux font souvent preuve de clémence.

str-akh/jk/cco/cbo

PLUS:hp