VIDEO
03/02/2014 10:01 EST | Actualisé 05/04/2014 05:12 EDT

Nelson Mandela a laissé au moins 4,1 millions $ US à ses héritiers

JOHANNESBOURG, Afrique du Sud - L'ancien président sud-africain Nelson Mandela a laissé au moins 4,1 millions $ US à ses héritiers, dont des membres de sa famille, d'anciens employés, les écoles qu'il a fréquentées et le Congrès national africain, a révélé lundi son exécuteur testamentaire.

La principale bénéficiaire sera sa troisième femme, Graca Michel, qui a droit à la moitié de sa succession pour autant qu'elle la réclame d'ici 90 jours, a expliqué Dikgang Moseneke, qui est aussi le juge en chef adjoint de la Cour constitutionnelle.

L'ancienne femme de M. Mandela, Winnie Madikizela-Mandela, n'est pas mentionnée dans le testament. M. Moseneke a dit n'être au fait d'aucune contestation à la teneur du document.

M. Mandela est décédé le 5 décembre dernier, à l'âge de 95 ans. Il avait été incarcéré pendant 27 ans pour avoir lutté contre le régime raciste de l'apartheid, avant d'être libéré et élu à la présidence de l'Afrique du Sud.

La somme de 4,1 millions $ US ne tient pas compte des royautés et autres sommes auxquelles M. Mandela pourrait avoir droit. M. Moseneke a prévenu que le montant pourrait changer après un examen plus minutieux du testament. Le document avait été rédigé en 2004, puis amendé en 2005 et 2008.

Le testament a été lu en entier, lundi matin, aux membres de la famille de M. Mandela.

«Ça s'est bien passé, a dit M. Moseneke. Il y a eu des questions de temps en temps.»

La famille Mandela a été éclaboussée par plusieurs querelles au cours des dernières années.

Dans son testament, M. Mandela indique qu'il a déjà donné 300 000 $ US à chacun de ses enfants. Il lègue à ses petits-enfants des sommes allant de 9000 $ US à 300 000 $ US, en plus de laisser 4500 $ US à neuf employés dont Xoliswa Ndoyiya, sa cuisinière personnelle.

«Ça me montre qu'il me respectait et qu'il m'aimait pour qui j'étais, a dit la femme lors d'une conférence de presse. Je compte parmi ceux qui l'ont servi pendant plusieurs années.»

M. Mandela demande à une des trois fiducies portant son nom de verser entre 10 pour cent et 30 pour cent de redevances au Congrès national africain pour enregistrer et diffuser de l'information concernant les politiques du parti, notamment en ce qui concerne la réconciliation.

Il a prévu des fonds pour offrir des bourses d'études à l'école secondaire de Qunu, à l'Université de Fort Hare, à l'Université de Witwatersrand et à l'école secondaire Orlando West, à Soweto, dont les étudiants et enseignants ont joué un rôle de premier plan dans la lutte contre le régime blanc.

Une fiducie administrera la résidence de M. Mandela à Johannesbourg, qui s'est transformée en sanctuaire pendant les derniers mois de sa vie. M. Mandela espère, dans son testament, que ses petits-enfants y habiteront.

INOLTRE SU HUFFPOST

Musical Tributes To Nelson Mandela
Les hommages à Mandela auxquels on ne s'attendait pas
Nelson Mandela, vie et mort