BIEN-ÊTRE
03/02/2014 09:44 EST | Actualisé 03/02/2014 09:47 EST

Pourquoi le stress nuit aux entretiens d'embauche

J.A. Bracchi via Getty Images

Avoir un entretien professionnel peut générer de l’angoisse, même parmi les candidats les mieux qualifiés. Mais selon une nouvelle étude publiée dans le Journal of Applied Psychology, rester calme est le gage de réussite des tests de recrutement.

Des chercheurs de l’université de Toronto Scarborough ont observé avec d’autres chercheurs des données issues de trois continents afin d’établir comment le comportement influençait la performance aux examens d’embauche. Ils ont constaté que la façon de réagir des candidats aux évaluations standardisées pouvait se révéler un indicateur fiable de la manière dont ils se comporteraient réellement au travail.

"Par exemple, les candidats qui ressentent une forte anxiété ne réussiront pas bien leurs tests, alors que ceux qui sont motivés par ces examens réussiront mieux, tant au test qu’en poste", a déclaré dans un communiqué Julie McCarthy, professeur au Department of Management de l’université, qui a participé à l’étude.

Les réactions des candidats en situation, comme exprimant un certain scepticisme à l’égard du test ou de l’impartialité du procédé, ont aussi été corrélés à la réussite de l’examen, bien que les chercheurs aient indiqué que ces réactions en particulier n’étaient pas révélatrices de la manière dont quelqu’un se comporterait à son poste.

"Les résultats sont importants à la fois pour les organisations et les candidats," ajoute McCarthy dans le communiqué."Cela montre la valeur des programmes d’entraînement pour aider les candidats à réduire leur anxiété et à rester motivés."

À VOIR AUSSI:

Emploi : 10 clefs pour rebondir

Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.



> Comment connecter son compte HuffPost à Facebook pour pouvoir commenter?