Huffpost Canada Quebec qc

Jacques Languirand tire sa révérence

Publication: Mis à jour:
JAQUES LANGUIRAND
Radio-Canada

« Je vous aime et je ne vous oublierai jamais ». Après 43 ans, Jacques Languirand a animé samedi soir sa dernière émission de Par 4 chemins sur les ondes d'ICI Radio-Canada Première.

Avec franchise et sérénité, M. Languirand a parlé de la maladie d'Alzheimer dont il est atteint et qui le pousse à quitter le micro. « Je suis atteint de la maladie d'Alzheimer, cette maladie presque honteuse dont on n'ose pas parler et qui, pourtant, nous guette tous à la fin de nos vies. »

« Je dois vous dire que ça me soulage aussi un peu de savoir, c'est drôle à dire, que j'ai cette maladie. Dans le sens où les deux ou trois dernières années, j'avais plus de difficultés lorsque je rencontrais mes amis à rester longtemps concentrer autour de la conversation. Je sais maintenant ce que j'ai, même si ce n'est pas rose tous les jours. »

« J'ai aussi perdu ma vigueur et cette motivation si nécessaire pour faire mon métier comme vous le méritez. »

Par respect pour ses auditeurs, l'animateur dit qu'il n'a pas voulu cacher les raisons de son départ. « J'ai maintenant près de 83 ans. J'aurais pu vous dire que je voulais simplement me reposer un peu, me préparer à ce grand départ et puis voilà. Mais vous saurez donc que je vous ai beaucoup respectés, que j'ai beaucoup aimé Radio-Canada, comme on aime sa mère, que j'ai beaucoup travaillé pour vous donner l'envie, le goût, la curiosité de lire, de voir, d'entendre ce qui se passait à l'extérieur de nous, mais aussi à l'intérieur de soi, là où on peut parfois trouver des ombres, mais souvent, également de la lumière. J'ai essayé de vous éclairer sur les temps qui venaient avec mon coeur, avec mon âme et j'espère y avoir un peu contribué. Je vous aime et je ne vous oublierai jamais. »

Jacques Languirand a longuement parlé du livre Le mystère Alzheimer, de Marie Gendron qui dit-il, lui a notamment appris à ne pas avoir honte de sa maladie.

Après avoir remercié son équipe, Jacques Languirand a lancé un dernier mot à ses auditeurs : « Alors eh bien, portez-vous bien, et puis c'était .....Parrrrrrrrrrrrrrrrr 4 chemins. »

Pour réécouter la dernière émission de Par 4 chemins, cliquez ici.

Plus tôt samedi, l'animateur avait discuté de sa maladie avec Joël Le Bigot dans le cadre de l'émission Samedi et rien d'autre. « Je dois avoir l'honnêteté de dire qu'à mon âge j'ai perdu des plumes », a déclaré l'animateur à Joël Le Bigot.

« Oui, je suis mal à l'aise. Oui, j'ai des difficultés à m'exprimer », a-t-il dit. « Mais je ne veux absolument pas que les gens s'imaginent que je suis accroché à la douleur et que je souffre beaucoup. »

Il s'agit du seul entretien qu'il accorde pour expliquer sa décision. « Je m'ennuie déjà », a-t-il confié en fin d'entrevue, avant d'éclater de son rire légendaire.

Il a fait l'annonce de son retrait de la vie publique mercredi. « Je me retire de la vie publique. Je retourne dans mes terres profondes, dans le labyrinthe de ma mémoire », a-t-il écrit sur sa page Facebook.

Les auditeurs qui souhaitent envoyer un témoignage à M. Languirand peuvent le faire sur le site de l'émission Par 4 chemins.

Jacques Languirand, 82 ans, a marqué le paysage médiatique et artistique québécois. Il a été journaliste, chroniqueur, directeur de théâtre, metteur en scène, comédien, professeur et conférencier.

Aussi sur Le HuffPost:

Mémoires vives
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction