NOUVELLES
31/01/2014 11:21 EST | Actualisé 02/04/2014 05:12 EDT

Espionnage au Canada : «Il n'y a plus de limites technologiques», dit un expert

Alamy

Les révélations selon lesquelles l'agence de surveillance électronique canadienne s'est servie du système wifi d'un aéroport pour obtenir des informations à partir d'appareils mobiles de voyageurs suscitent de vives inquiétudes.

Selon Michel Juneau-Katsuya, expert en sécurité nationale, cela illustre à quel point il y a déséquilibre entre les pouvoirs que s'arroge l'État et l'impuissance des citoyens qui sont surveillés, à leur insu.

« On trouve ici un nouveau rapport de force parce qu'à l'ère des communications, et avec la possibilité de pouvoir prendre des informations et de les révéler très rapidement à l'ensemble du public, on est en train de redéfinir la relation entre l'État, les autorités et les citoyens », affirme M. Juneau-Katsuya, en entrevue à Radio-Canada.

Il s'agit d'une menace à la démocratie, invoque-t-il, du fait que de telles pratiques menacent le respect de la vie privée.

Surveillance dans les aéroports

D'après un document ultrasecret obtenu par CBC, l'agence de surveillance électronique canadienne s'est servie du système wifi d'un aéroport, pendant deux semaines. Ainsi, sans le savoir, les Canadiens qui ont traversé le terminal ont transmis aux autorités, malgré eux, les signaux de leur téléphone intelligent et de leur portable. Des signaux qui, selon le document, ont permis au Centre de la sécurité des télécommunications Canada (CST) de suivre les voyageurs à la trace pendant plusieurs jours.

Par conséquent, les voyageurs pouvaient être repérés dès qu'ils entraient dans des endroits pourvus d'un réseau wifi, et même dans des aéroports américains.

Toujours d'après le document, le CST expérimentait ainsi un nouveau logiciel très puissant développé par l'agence canadienne et par sa contrepartie américaine, l'Agence de sécurité nationale (NSA).

Le document qui a permis de mettre au jour cette expérience est tiré des informations révélées par Edward Snowden, l'ex-technicien de la CIA qui a révélé au monde des pans d'envergure de la surveillance qu'effectuent les renseignements américains.

Ces lanceurs d'alerte, traîtres ou héros?

INOLTRE SU HUFFPOST

Les détournements de l'affaire PRISM