NOUVELLES
30/01/2014 04:49 EST | Actualisé 01/04/2014 05:12 EDT

Les commotions cérébrales en chute libre

Monica Schroeder via Getty Images

Le nombre de commotions cérébrales encaissées par les joueurs de la NFL a connu une baisse notable en 2013, a affirmé un haut dirigeant de la ligue lors d'une conférence de presse organisée en marge du Super Bowl, jeudi.

La quantité de blessures à la tête aurait chuté de 13 % entre 2012 et 2013, alors que celles subies lors de collisions casque à casque auraient été réduites de 23 % lors des deux dernières saisons, insiste Jeff Miller, vice-président sénior de la ligue et responsable des normes de santé et de sécurité. Ces statistiques, qu'il qualifie de « tendance positive », prendraient en compte les entraînements, les matchs préparatoires et les matchs de saison.

« Le règlement a changé, la culture du jeu a changé, la mise en place de ce règlement et l'élimination des gestes dangereux mènent à la baisse des cas », a-t-il déclaré. « Nous sommes contents de l'évolution que notre sport prend, mais il y a encore beaucoup à faire. ».

Cependant, tous ne partagent pas cet optimisme. Certains joueurs sont préoccupés par la décision de la NFL de s'efforcer d'éliminer les coups à la tête. Les nouvelles mesures adoptées par l'organisation incitent les joueurs à effectuer davantage de plaqués au bas du corps, ce qui cause d'importantes blessures aux genoux. Face à cette critique, Miller a rétorqué que la hausse des blessures aux ligaments des genoux n'est pas significative.