BIEN-ÊTRE

Électroménagers défectueux : réparer ou remplacer?

23/09/2013 09:49 EDT | Actualisé 28/01/2014 09:46 EST
Getty
Contemporary kitchen

En cas de bris ou de problèmes, devons-nous réparer ou remplacer nos électroménagers? Le magazine Protégez-Vous répond à la question dans son numéro d'octobre, au terme d'une enquête dans laquelle près de 10 000 consommateurs ont dévoilé la marque, l'âge et le prix de leurs appareils, de même que les pannes et dommages subis par ceux-ci au fil des ans. Voici un aperçu des résultats.

À la lumière des observations effectuées, il apparaît que, pour toute machine de 10 ans ou moins, il est avantageux de faire réparer les bris mineurs coûtant moins de 200$ en pièces et main-d'œuvre. Lorsque l'estimation est plus élevée, les réparations ne sont justifiées que si les frais ne dépassent pas la valeur résiduelle de l'appareil, ou 50% du prix payé lorsqu'acheté neuf.

Pour établir les constats, Protégez-Vous a déterminé les trois défectuosités les plus fréquentes pour les lave-vaisselle, les laveuses à chargement frontal, les cuisinières à vitrocéramique, les réfrigérateurs et les sécheuses, avant de demander à trois réparateurs indépendants d'évaluer les disponibilités, les coûts des pièces et le temps de travail requis pour chacune. L'évaluation a été faite sur 53 appareils testés par Protégez-Vous en 2005 et 2006. On s'est aussi penché sur la pertinence de réparer les pannes sur les engins âgés de 7 à 10 ans.

Si on croit souvent que la qualité des électroménagers décline avec le temps, la firme française TNS Sofres, spécialisée dans les études de marché, en est arrivée à la conclusion que la durée de vie pratique de ceux-ci n'a pas diminué de manière significative entre 1977 et 2011. On utilise davantage de plastique, un matériau moins cher et donc, plus fragile que les métaux, mais, en revanche, la conception s'est améliorée avec les années, ce qui contrebalance les effets négatifs.

On trouve aussi, dans la nouvelle édition de Protégez-Vous, et au www.Protégez-Vous.ca, des articles sur la qualité des soins dentaires, les méthodes de prolongation de survie des patients atteints de cancer du poumon, la conservation des aliments, les cidres mousseux, les pâtes santé, la sécurité mobile, les services de sauvegarde en ligne, les faux anti-virus, les prétextes pour changer, ou pas, d'institution financière, les pneus d'hiver, la conduite hivernale et les voitures les plus résistantes à la rouille.

Le magazine Protégez-Vous d'octobre en présentement en vente en kiosque au coût de 5,95$.

LIRE AUSSI: Les fruits et légumes placés au frigo perdraient de leur valeur nutritive