NOUVELLES
27/01/2014 01:45 EST | Actualisé 29/03/2014 05:12 EDT

Des équipes vident le butane des wagons qui ont déraillé au Nouveau-Brunswick

CP

EDMUNDSTON, N.-B. - Les équipes d'urgence s'affairaient à vider, lundi, un wagon rempli de butane liquide du convoi qui a déraillé dimanche en fin de soirée à Edmundston, dans le nord-ouest du Nouveau-Brunswick.

Le directeur de la Ville, Marc Michaud, a affirmé que des pompiers et des équipes spéciales du Canadien National sont sur les lieux du déraillement, dans la communauté de Saint-Basile, un peu à l'est d'Edmundston.

Le déraillement de cinq wagons n'a provoqué ni fuite ni incendie. Personne n'a été blessé. Aucune résidence n'a dû être évacuée, mais 25 personnes qui vivent dans un rayon de 250 mètres du lieu du déraillement sont toujours sur un pied d'alerte.

M. Michaud insiste toutefois pour dire que la situation est «sous contrôle».

La cause du déraillement n'est pas encore connue.

Le train, qui se dirigeait vers l'est, a déraillé vers 22 h 30 dimanche, a indiqué le porte-parole du CN, Mark Hallman. En plus du wagon-citerne qui transportait du butane, trois wagons livraient des automobiles et un autre était rempli d'argile.

Il s'agit du second déraillement d'un train de marchandises du CN ce mois-ci au Nouveau-Brunswick. Le 7 janvier dernier, 19 wagons et une locomotive d'un convoi transportant du pétrole brut et des gaz de pétrole liquéfiés ont quitté les rails près de Plaster Rock, provoquant un violent incendie qui a mis plusieurs jours à être maîtrisé.