NOUVELLES

Emirats: le président opéré et dans un état stable après un AVC (ministère)

25/01/2014 08:09 EST | Actualisé 27/03/2014 05:12 EDT

Le président des Emirats arabes unis, cheikh Khalifa ben Zayed Al-Nahyane, qui a eu 66 ans samedi, a été opéré et se trouve dans un état stable au lendemain d'un accident vasculaire cérébral, a annoncé samedi le ministère des Affaires de la présidence.

"Le chef de l'Etat a souffert d'un AVC vendredi, ce qui a amené ses médecins à l'opérer. Son état s'est ensuite stabilisé", a indiqué le ministère dans un bref communiqué publié par l'agence officielle WAM.

Cheikh Khalifa est à la fois le président des Emirats arabes unis et le souverain d'Abou Dhabi, le plus riche des membres de cette fédération.

Il avait multiplié ces derniers mois les séjours de repos à l'étranger et avait les traits tirés lors de ses apparitions en public.

Cheikh Khalifa avait succédé aux deux postes à son père, cheikh Zayed ben Sultan Al-Nahyane, qui est décédé en novembre 2004 et était considéré comme le père fondateur des Emirats arabes unis en 1971.

L'Etat fédéral rassemble, outre Abou Dhabi, les émirats de Dubaï, Charjah, Ajman, Foujeirah, Oum al-Qouyn et Ras al-Khaimah.

Les Emirats arabes unis sont classés comme le septième pays producteurs de pétrole à l'échelle mondiale et Abou Dhabi assure l'essentiel de cette production.

Le prince héritier et homme fort d'Abou Dhabi est cheikh Mohammed ben Zayed Al-Nabyane, l'un des frères de cheikh Khalifa.

Cheikh Mohammed est le commandant suprême adjoint des forces armées de l'Etat fédéral et dirige le gouvernement de l'émirat d'Abou Dhabi.

Cheikh Khalifa avait été reconduit en 2009 à la tête de l'Etat des Emirats arabes unis dans ses fonctions pour un deuxième mandat de cinq ans.

Cette décision a été prise par le Conseil fédéral suprême, l'organe de direction du pays, composé des souverains des sept membres qui forment la fédération.

mh/faa

PLUS:hp