NOUVELLES

Chine: 12 morts dans de nouvelles violences au Xinjiang

25/01/2014 05:39 EST | Actualisé 27/03/2014 05:12 EDT

Six personnes ont été tuées dans des explosions et six autres abattues par la police au Xinjiang, ont annoncé samedi les autorités, faisant état d'une nouvelle vague de violences dans cette région instable du nord-ouest de la Chine.

Ces troubles à Xinhe, dans la préfecture d'Aksu, semblent liés à la triple explosion dans la même région vendredi soir, qui s'est soldée par trois décès, selon les autorités.

On ignorait si ces trois morts ont été inclus dans le bilan de 12 tués annoncé samedi.

"Une foule de gens a lancé des explosifs au moment où la police intervenait après des incidents violents", et six personnes ont été tuées par la police, cinq arrêtées et six autres tuées "en menant les attaques", a indiqué le site internet des autorités locales, Tianshan.

Xinhe est situé dans l'extrême ouest de la Chine, près de la frontière avec le Kirgizstan et peuplé majoritairement de membres de la communauté ouïghoure, musulmane et de langue turque.

Le site avait rapporté tard vendredi la mort de trois personnes dans une triple explosion dans la même zone.

Une personne est morte dans un salon de coiffure, et deux autres dans une voiture qui a explosé à l'approche de la police, selon le site officiel. .

Le Xinjiang, région traditionnellement instable, connaît depuis plusieurs mois une vague de violences accrues, attribuées par Pékin aux extrêmistes et séparatistes. Les Ouïghours se plaignent de fortes discriminations culturelles et religieuses et de harcèlement par les autorités.

Les troubles les plus graves récemment dans la Région autonome chinoise remontent à juin dernier lorsqu'au moins 35 personnes avaient trouvé la mort dans la région de Turpan.

nc/erf/pt/jh

PLUS:hp