NOUVELLES

Algérie: le principal parti islamiste va boycotter la présidentielle

25/01/2014 03:26 EST | Actualisé 27/03/2014 05:12 EDT

Le principal parti islamiste algérien, le Mouvement de la société pour la paix (MSP), a annoncé samedi sa décision de boycotter l'élection présidentielle prévue le 17 avril.

L'annonce de ce groupe d'opposition a été faite devant les journalistes à Alger par son chef, Abderrazak Mokri, après deux jours de débats.

Il a expliqué ce boycott par "l'absence de véritable opportunité pour une réforme politique, le monopole du pouvoir actuel sur le scrutin présidentiel" et par le fait que "les exigences de la classe politique qui appelle à la transparence sont ignorées".

Selon lui, le pouvoir cherche "à empiéter sur la volonté du peuple de choisir librement qui le gouverne".

Le chef de l'Etat Abdelaziz Bouteflika, âgé de 76 ans dont plus de 14 au pouvoir et qui a des ennuis de santé, n'a toujours pas annoncé s'il briguerait un 4e mandat.

Le MSP, qui était intégré à l'alliance présidentielle jusqu'au début 2012, avait estimé en décembre dernier que l'Algérie courait "à la catastrophe si Bouteflika décroche un quatrième mandat".

ad/tp/cbo

PLUS:hp