NOUVELLES

Monaco: l'absence de Falcao, "une perte pour le football" (Ranieri)

24/01/2014 10:53 EST | Actualisé 26/03/2014 05:12 EDT

L'entraîneur de Monaco Claudio Ranieri a évoqué "une perte pour le football mondial" en revenant sur la grave blessure de son attaquant colombien Radamel Falcao, vendredi, lors de sa conférence de presse avant le match de L1 contre Marseille, dimanche.

Comme on lui demandait s'il était toujours en colère contre l'arbitre de la rencontre Chasselay-Monaco (0-3 mercredi en 16e de finale de Coupe de France), qui n'a pas sifflé penalty sur la blessure de Falcao, Ranieri a préféré s'en tenir à cette "perte pour le football mondial".

"Aujourd'hui, je ne pense qu'à une seule chose: le football a perdu, a-t-il dit. Pas l'arbitre, pas Chasselay. Mais le football mondial. L'arbitre doit protéger les joueurs de football. Tous les grands joueurs doivent être protégés, pas uniquement Falcao", a-t-il expliqué.

"J'aime le jeu dur. Mais le jeu dur sur le ballon. L'arbitre est là pour faire respecter les règles. Je le répète: le football mondial a perdu. Monaco, c'est petit, le football français, c'est plus grand! Le football mondial est encore plus grand!", a-t-il insisté.

S'il dit espérer revoir Falcao, qui sera opéré au Portugal samedi selon les médias locaux, sous le maillot monégasque avant la fin de la saison et au Mondial avec la sélection colombienne, Ranieri sait cependant qu'il a perdu son joueur pour de longs mois.

cb/tlg/gv

PLUS:hp