NOUVELLES

Maputo a un nouveau palais présidentiel construit par des Chinois

24/01/2014 11:51 EST | Actualisé 26/03/2014 05:12 EDT

Le Mozambique a un nouveau palais présidentiel, deux étages tout de marbre et de cristal surplombant l'eau azur de la baie de Maputo, qui a été construit par des Chinois et inauguré vendredi par l'actuel président Armando Guebuza.

"Nous exprimons notre gratitude et nos remerciements au gouvernement de la République populaire de Chine qui a créé les conditions pour la construction de ce projet", a déclaré M. Guebuza durant le banquet organisé dans une salle somptueuse.

Les autorités n'ont pas rendu public son coût financé par un prêteur proposé par Pékin. C'est une compagnie chinoise qui a assuré le chantier en un an et demi, la China's Foreign Economic Construction Corporation (AFECC).

Elle avait déjà construit les nouveaux terminaux de l'aéroport, le stade national de football et a commencé ce mois-ci l'édification d'un hôtel cinq étoiles à Maputo.

Le nouveau bâtiment est "un témoignage de plus de l'amitié et de la coopération entre les peuples mozambicain et chinois", a salué M. Guebuza, dont le parti, le Frelimo, d'obédience marxiste, s'est largement reconverti au pragmatisme des affaires.

M. Guebuza, 71 ans, n'aura que quelques mois pour profiter du nouveau palais puisque qu'il est prévu qu'il passe la main à l'issue des élections d'octobre, sans aucun doute à un dirigeant de son parti.

Au Mozambique, une grande partie du réseau électrique, des chemins de fer et des routes date au moins d'il y a quarante ans. Les stigmates de la guerre civile achevée en 1992 sont toujours visibles dans les infrastructures nationales, comme dans le dénuement dans lequel vit la majorité de la population.

jaj/clr/cpb/jmc

PLUS:hp