NOUVELLES

L'Afrique en bref vendredi 24 janvier à 15H00 GMT

24/01/2014 10:09 EST | Actualisé 26/03/2014 05:12 EDT

Voici les principaux événements survenus en Afrique au cours des dernières 24 heures:

Egypte-violences

LE CAIRE - Cinq personnes ont été tuées vendredi dans trois attentats, dont un suicide, visant la police au Caire, en pleine campagne de répression contre les islamistes et à la veille du troisième anniversaire de la révolte ayant chassé Hosni Moubarak du pouvoir.

Dans l'attaque la plus meurtrière, un kamikaze a précipité sa voiture piégée contre l'entrée du siège de la police nationale.

Les attentats visant les forces de l'ordre se sont multipliées depuis que l'armée a destitué le 3 juillet Mohamed Morsi, seul président jamais élu démocratiquement en Egypte, et réprime dans le sang toute manifestation de ses partisans.

Mali-conflit

BAMAKO - Onze jihadistes ont été tués et un soldat français a été blessé lors d'une opération de "contre-terrorisme" des forces françaises dans le nord du Mali, région qui reste confrontée à l'insécurité un an après le début d'une intervention internationale contre les islamistes armés.

Selon une source militaire malienne, cette opération lancée dans la nuit de mercredi à jeudi, s'est déroulée à une centaine de kilomètres au nord de Tombouctou, chef-lieu de région et cité historique à plus de 900 km de Bamako, la capitale.

SoudanSud-conflit

JUBA - Les rebelles sud-soudanais ont affirmé vendredi, au lendemain de la signature d'un cessez-le-feu, avoir été attaqués par les forces gouvernementales qu'ils affrontent depuis mi-décembre mais l'armée a démenti.

Il était impossible de vérifier de façon indépendante la situation militaire sur le terrain vendredi.

Les représentants du président Kiir et de M. Machar, dont les partisans au sein de l'armée s'affrontent militairement depuis le 15 décembre, ont signé jeudi soir un accord de cessation des hostilités qui prévoit l'arrêt des combats et le gel des positions.

Le texte stipule que le cessez-le-feu entre en vigueur dans les 24 heures suivant sa signature et prévoit la mise en place d'une structure de vérification et de contrôle.

Le conflit a fait plusieurs milliers de morts et chassé plus d'un demi-million de personnes de chez elles, dont 72.000 terrifiées ont trouvé refuge dans les huit bases de l'ONU à travers le pays.

Centrafrique-politique

BANGUI - La présidente centrafricaine s'employait vendredi, au premier jour de son entrée en fonction, à former son équipe gouvernementale dont la mission sera de désamorcer dans l'urgence la haine qui ronge le pays après des mois de violences entre chrétiens et musulmans.

Après sa prestation de serment devant les magistrats de la Cour constitutionnelle jeudi, Catherine Samba Panza s'installe dès ce vendredi au palais présidentiel pour travailler.

PARIS - Le Secrétaire général de la Francophonie, Abdou Diouf, a appelé vendredi toutes les parties en Centrafrique à "s'engager dans une dynamique de réconciliation", estimant que l'élection à la présidence de Catherine Samba Panza ouvrait "une nouvelle ère".

RDCongo-rébellion

NEW YORK - Des experts de l'ONU, dans leur rapport examiné jeudi au Conseil de sécurité, ont accusé une nouvelle fois le Rwanda et l'Ouganda de coopérer avec les rebelles congolais du mouvement M23, provoquant une vive réaction de Kigali.

Les experts affirment notamment disposer "d'informations crédibles selon lesquelles des dirigeants du M23 sanctionnés (par l'ONU) se déplacent librement en Ouganda et le M23 continue de recruter au Rwanda".

Le Rwanda a exigé que le rapport soit rejeté. Ses arguments ont été soutenus en partie par le Nigeria et la Russie tandis que les autres membres du Conseil acceptaient les recommandations des experts, ont indiqué les diplomates.

Madagascar-politique

ANTANANARIVO - Homme fort de Madagascar depuis son coup de force en 2009, Andry Rajoelina a transmis les symboles du pouvoir vendredi à Hery Rajaonarimampianina, élu le 20 décembre, un pas important pour sortir d'une crise qui a durablement isolé et appauvri le pays.

M. Rajoelina a remis une grosse clef dorée à son successeur démocratiquement élu, qui doit encore être investi samedi, au cours d'une cérémonie officielle.

Gabon-politique

LIBREVILLE - Le président gabonais Ali Bongo Ondimba a nommé vendredi un nouveau Premier ministre, Daniel Ona Ondo, actuel Premier vice-président de l'Assemblée nationale, en remplacement de Raymond Ndong Sima. Cette nomination fait suite aux élections municipales et départementales du 14 décembre 2013.

Kenya-CPI

LA HAYE - La Cour pénale internationale (CPI) a annoncé jeudi le report de l'ouverture du procès pour crimes contre l'humanité du président kényan Uhuru Kenyatta, l'accusation ayant demandé un délai après le retrait de deux témoins.

Le procès, qui devait s'ouvrir le 5 février, sera remplacé par une "audience technique" pour discuter du délai de trois mois demandé par l'accusation.

Nigeria-réfugiés

GENEVE - Des milliers de personnes ont traversé les frontières du Nigeria vers le Cameroun et le Niger, après de nouveaux affrontements entre l'armée nigériane et le groupe islamiste Boko Haram, a indiqué vendredi à Genève le Haut-Commissariat au Réfugiés (HCR) de l'ONU.

Selon le porte-parole du HCR Adrian Edwards, quelque 4.000 personnes ont fui vers le Cameroun depuis la mi-janvier et 1.500 vers le Niger.

Tunisie-politique

TUNIS - La Constituante tunisienne est appelée à adopter samedi la Constitution du pays, plus de trois ans après la révolution, un vote qui doit résoudre une profonde crise politique et ouvrir la voie vers des élections.

Niger-corruption

NIAMEY - Le gouvernement du Niger a annoncé l'ouverture d'une enquête sur la disparition potentielle de plus de 600 millions d'euros des caisses de l'Etat, rumeur lancée par l'ancien président Mamadou Tandja.

Afsud-grève

JOHANNESBURG - La grève qui paralyse les trois principaux producteurs mondiaux de platine devrait se poursuivre en Afrique du Sud, les négociations avec le syndicat radical Amcu ayant été ajournées pour reprendre lundi et durer au moins trois jours, a indiqué le ministère du Travail.

Afsud-police

JOHANNESBURG - Quatre policiers ont été arrêtés vendredi en Afrique du Sud et le plus gradé d'entre eux devra répondre de meurtre, après la mort la veille d'un manifestant dans un bidonville de la périphérie de Johannesburg, a-t-on appris auprès la police nationale.

Somalie-piraterie

PARIS - La piraterie maritime est "contenue" au large de la Somalie, où aucune attaque de navire n'a réussi en 2013, mais n'a pas disparu, a estimé jeudi l'amiral français Hervé Bléjean, commandant la force européenne Atalante luttant contre l'insécurité dans la région.

Angola-piraterie

LUANDA - Des recherches étaient en cours vendredi pour retrouver un pétrolier grec disparu depuis une semaine au large de Luanda, a indiqué la compagnie pétrolière angolaise Sonangol, alors que l'armateur soupçonne un acte de piraterie.

Maroc-société

RABAT - L'employeuse d'une jeune domestique décédée l'an dernier des suites de graves brûlures a été reconnue coupable et condamnée à 20 ans de prison, jeudi par un tribunal d'Agadir, au Maroc, a affirmé à l'AFP le responsable d'une ONG qui s'était constituée partie civile.

Sénégal-santé

DAKAR - Une épidémie de rougeole est en cours depuis trois mois en Guinée, où plus de 1,6 million d'enfants doivent être vaccinés pour contenir la maladie, a indiqué jeudi le Fonds des Nations unies pour l'enfance (Unicef).

DeskAfrique/aub/jmc

PLUS:hp