NOUVELLES

La Bourse de Madrid perd plus de 3%, sur fond d'inquiétudes sur l'Argentine

24/01/2014 10:51 EST | Actualisé 26/03/2014 05:12 EDT

La Bourse de Madrid perdait plus de 3% vendredi après-midi, passant sous la barre des 10.000 points, les investisseurs punissant particulièrement les valeurs ayant des intérêts en Amérique latine après l'annonce du gouvernement argentin qu'il levait la restriction à l'achat de dollars.

L'indice Ibex-35 perdait 3,10%, jusqu'à 9.923 points, à 15H19 GMT, sur fonds de craintes d'une chute du cours des devises latino-américaines, et plus largement, des marchés émergents avec la livre turque et les inquiétudes sur un possible ralentissement de l'économie chinoise.

La deuxième banque espagnole BBVA, présente en Argentine et plusieurs autres pays latino-américains, accusait la plus forte chute, plongeant de 5,5%, à 8,817 euros.

Le géant des télécommunications Telefonica, également bien implanté en Amérique latine, perdait 4,79%, à 11,52 euros et le spécialiste de l'éolien Gamesa, l'un des dirigeants mondiaux dans ce secteur, reculait de 4,72%, à 7,896 euros.

Santander, première banque en zone euro par la capitalisation boursière, modérait la chute, avec un repli de 2,45%, à 6,408 euros.

Le gouvernement argentin a annoncé vendredi la levée de la restriction à l'achat de dollars. Le nouveau taux de 8 pesos pour un dollar est un nouveau choc dans la troisième économie d'Amérique latine, où une parité peso-dollar prévalait dans les années 1990, au prix d'un endettement incontrôlé qui avait conduit à la banqueroute.

elc/sg/gg

BBVA - BANCO BILBAO VIZCAYA-ARGENTARIA

TELEFONICA

GAMESA CORPORACION TECNOLOGICA SA

PLUS:hp