NOUVELLES

JO-2014/patinage artistique - Ils sont attendus: Plushenko, Chan et Kim Yu-na aux premières loges

24/01/2014 07:30 EST | Actualisé 26/03/2014 05:12 EDT

La star russe du patinage artistique Evgeny Plushenko, triple médaillé olympique, sera l'objet de toutes les attentions aux JO de Sotchi, où le Canadien Patrick Chan se présente comme favori aux côtés de la vedette sud-coréenne Kim Yu-na.

Ces 22es Jeux seront l'occasion pour le patinage artistique d'accueillir une nouvelle épreuve, par équipes, pour porter à 5 le nombre de titres décernés. Cela faisait 38 ans, et l'entrée de la danse au programme en 1976, que la discipline n'avait pas augmenté son nombre de médailles.

Une aubaine pour Plushenko qui, à 31 ans, peut écrire une page d'Histoire en remportant cinq breloques. Le triple médaillé olympique a la possibilité de monter sur le podium en individuel mais aussi par équipes. Seul un patineur dans l'Histoire a glané quatre médailles (dont trois en or), le Suédois Gillis Grafstroem. Mais c'était dans les années 20.

A Sotchi, l'un des enjeux majeurs chez les messieurs sera le quadruple saut, la plus grosse difficulté technique chère au champion russe. Champion olympique en 2006, Plushenko entendait conserver son titre en 2010 à Vancouver grâce aux deux quads qu'il avait prévu à ses programmes. Mais il avait été battu sans quad par l'Américain Evan Lysacek, disparu depuis.

Il rêve donc de prendre sa revanche devant la Russie toute entière pour qui il est une véritable icône, même si le titre sera difficile alors qu'une pléthore de jeunes patineurs bataillent précisément à coups de quads.

Razzia russe

En tête de liste, Chan, 23 ans et déjà triple champion du monde en titre, peut viser deux médailles d'or. Le premier titre olympique par équipes devrait en effet revenir au Canada, seule nation à être représentée à haut niveau dans toutes les catégories.

S'il l'emporte ensuite en individuel, Chan deviendra en outre le premier représentant de son pays à décrocher le Graal olympique chez les messieurs. Et il semble en mesure d'accomplir l'exploit : voilà presque quatre ans qu'il se présente en compétition avec trois quads, un dans le programme court et deux dans le libre.

Face à lui, plusieurs autres brillants patineurs vont vouloir entrer dans l'Histoire, comme l'Espagnol Javier Fernandez, le seul capable de répéter quatre quads (trois dans le libre) en compétition. Mais aussi le tout jeune japonais Yuzuru Hanyu, 19 ans, qui a battu sèchement Chan lors de la finale du Grand Prix, et le tout aussi jeune Kazakh Denis Ten.

Chez les dames, l'ultra star sud-coréenne Kim Yu-na défendra son titre après un break post-olympique de deux ans et une saison très perturbée par une blessure. Si elle réussit, elle sera alors la première Asiatique à conserver son bien. Agée de 23 ans, elle fera face à une adolescente prodige de 15 ans, la Russe Julia Lipnitskaia, médaillée d'or aux Euros de Budapest il y a quelques jours. La Russie, en crise après n'avoir remporté aucun titre aux JO en 2010, pourrait donc bien faire une razzia. Elle pourra compter aussi sur son couple vedette Volosozhar/Trankov, champion du monde en titre, mais aussi sur les danseurs Bobrova/Soloviev et Ilynikh/Katsalapov, même s'ils ne peuvent prétendre qu'au bronze. Les première et deuxième places sont inaccessibles, dévolues soit aux champions olympiques en titre, les Canadiens Virtue/Moir soit aux champions du monde 2013, les Américains Davis/White.

Les Jeux commenceront le 6 février, veille de la cérémonie d'ouverture, avec l'épreuve par équipes. La France défendra une petite chance pour le bronze mais l'or est promis au Canada.

sc/dla/dhe

PLUS:hp