NOUVELLES

Davis Cameron à Davos, chantre de la relocalisation

24/01/2014 09:57 EST | Actualisé 26/03/2014 05:12 EDT

Le Premier ministre britannique David Cameron a appelé vendredi à Davos les pays européens à regagner des millions d'emplois en rapatriant des secteurs de production délocalisés dans des économies low-cost comme la Chine et l'Inde.

Devant le Forum économique de Davos, M. Cameron a fait état d'une "tendance encore timide, mais sensible" en Grande-Bretagne appelée à devenir selon lui "le pays des relocalisations". Il a mentionné une récente étude sur les PME montrant que plus d'une entreprise britannique sur 10 a rapatrié une partie de sa production, au cours de l'année écoulée.

D'autres pays européens pourraient en faire autant, a-t-il dit. "Dès maintenant, les économies en Europe ont une occasion unique d'accélérer cette tendance au retour des entreprises délocalisées", a-t-il déclaré. A condition, a-t-il poursuivi, de suivre une politique de dérégulation et attractive pour les investisseurs étrangers.

Pour relocaliser en Europe, les entreprises doivent aussi pouvoir être assurées de bénéficier de sources d'énergie "bon marché et quantifiables", a encore affirmé le leader conservateur, plaidant pour l'énergie nucléaire et le gaz de schiste.

am/cr/fz/bds

PLUS:hp