NOUVELLES

Chine : trois morts dans trois explosions au Xinjiang

24/01/2014 12:51 EST | Actualisé 26/03/2014 05:12 EDT

Trois personnes sont mortes et deux ont été blessées vendredi à la suite de trois explosions au Xinjiang, ont annoncé les autorités de cette région musulmane du nord-ouest de la Chine, rétive à la tutelle de Pékin.

Deux explosions se sont produites "dans un salon de coiffure et sur un marché" causant la mort d'une personne, puis deux autres personnes ont péri dans l'explosion d'une voiture, a rapporté le site web Tianshan, organe gouvernemental au Xinjiang.

Les explosions ont eu lieu à Xinhe, dans la préfecture d'Aksu, à environ 18H40 (10H40 GMT), a précisé le site.

La Xinjiang a été le théâtre d'actes de violences au cours des derniers mois, impliquant en général des hommes armés de couteaux et d'explosifs, selon les médias officiels.

Cependant les explosions sont relativement rares dans cette immense région semi-désertique dont les Ouïghours, musulmans turcophones, constituent la principale minorité.

Cette région est la proie depuis des années de troubles sporadiques, les tensions étant extrêmement vives entre les Ouïghours, qui se disent victimes d'une politique répressive à l'égard de leur religion, de leur langue et de leur culture de la part des Han, ethnie fortement majoritaire de Chine.

Pékin attribue les violences dans la région à des extrémistes religieux et aux séparatistes.

L'incident récent le plus grave remonte à juin dernier lorsqu'au moins 35 personnes avaient trouvé la mort dans la région de Turpan.

En décembre, 16 personnes, dont deux policiers, sont mortes dans des heurts avec les forces de l'ordre près de Kachgar.

En octobre, Pékin avait par ailleurs été le théâtre d'un attentat commis, selon la police, par des extrémistes venus du Xinjiang, premier cas de violence imputé à des Ouïghours en dehors de la région à majorité musulmane.

nc/jta/sym/bir

PLUS:hp