NOUVELLES

Air Canada suspend le vente de billets d'avion au Venezuela

24/01/2014 09:11 EST | Actualisé 26/03/2014 05:12 EDT

A l'instar de nombreuses autres compagnies ces dernières semaines, Air Canada a temporairement suspendu la vente de billets d'avion au Venezuela, après la décision du gouvernement, qui accuse une lourde dette envers les compagnies aériennes, de dévaluer le bolivar pour les voyageurs.

Les vols "se poursuivent normalement" mais "l'émission de billets est momentanément suspendue", a indiqué jeudi sur son compte Twitter la compagnie aérienne.

Cette mesure ne concerne que les billets payés en monnaie locale (bolivares). Il reste possible d'acheter des billets via le site internet de la compagnie, à condition de les régler en dollars ou avec une carte bancaire étrangère, a précisé l'entreprise.

Cette annonce est intervenue à l'issue d'une réunion entre représentants de compagnies aériennes et du gouvernement vénézuélien au sujet d'une dette des autorités envers ces entreprises estimée à trois milliards de dollars.

En raison du strict contrôle des changes en vigueur au Venezuela depuis 2003, les compagnies aériennes vendent leurs billets en bolivares, que l'Etat échange ensuite en dollars, au taux officiel de 6,3 bolivares par dollar.

Mais le gouvernement a annoncé mercredi qu'il rembourserait désormais les dépenses dans le secteur du tourisme au taux d'environ un dollar pour 11 pesos, une mesure qualifiée par de nombreux économistes de dévaluation indirecte.

Mercredi, la compagnie équatorienne Tame avait annoncé la suspension temporaire de ses vols à destination de Caracas, la Banque centrale ne lui ayant pas payé ses opérations.

La presse locale évoque le cas d'autres compagnies, comme la panaméenne Copa Airlines ou la portugaise TAP, ayant également limité la vente de billets en bolivares, de même qu'Air France, Air Europa, Avianca ou Aerolineas Argentinas.

str/jm/cd/hdz/abk

PLUS:hp