NOUVELLES
23/01/2014 09:35 EST | Actualisé 23/01/2014 09:36 EST

Ce portrait-robot raté ne risque pas d'aider la police américaine (PHOTO)

La police de Paris (Texas) n'a pas un très bon coup de crayon. Deux jeunes américaines victimes d'une violente agression ont déposé plainte. Leur témoignage a permis d'établir un portrait-robot de l'agresseur. Problème, le dessin repéré ne dit pas grand-chose de l'assaillant.

portrait robot

Comme on peut le voir sur le croquis ci-dessus, le visage sans expression ni détails précis est composé d'une paire d'yeux sombres, d'une bouche fine, d'un nez rond et de cheveux courts. À l'image d'une majorité de ressortissants d'origine caucasienne aux États-Unis.

Avant de savoir si c'est l'agent de police qui n'a pas fait les Beaux Arts ou si la description des deux victimes était trop vague pour parvenir à un meilleur rendu, l'homme - muni d'un couteau est toujours recherché. Un chef d'oeuvre de l'art naïf qui n'est pas sans rappeler le fameux Ecce Homo massacré en Espagne en 2012.

À VOIR AUSSI:

Les détournements de l'Ecce Homo

Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.



Comment connecter son compte HuffPost à Facebook pour pouvoir commenter?