NOUVELLES

Le Mondial dans la ligne de mire canadienne

23/01/2014 03:50 EST | Actualisé 24/03/2014 05:12 EDT

La Coupe du monde de soccer féminin 2015 se déroulera en sol canadien et cela ne suffit pas aux dirigeants de l'Association canadienne de soccer (ACS) qui voient plus loin.

L'organisation a dévoilé son plan stratégique jusqu'en 2018, jeudi, en plus de jeter un œil sur 2026, date à laquelle elle aimerait voir le Canada accueillir le plus grand rendez-vous du ballon rond : le Mondial.

« Le processus doit commencer maintenant », a lancé Victor Montagliani, président de l'ACS.

Les dossiers pour l'obtention de la grande messe du soccer pourraient être remis vers 2018.

Les pays de la CONCACAF (Amérique du Nord, Amérique centrale et Caraïbes) n'ont pas reçu l'élite du soccer depuis le Mondial des États-Unis de 1994.

« Nous sommes la seule nation du G8 à n'avoir jamais été l'hôte de la Coupe du monde, a ajouté Montagliani, qui croit qu'une candidature pour le Mondial pourrait aider le soccer au pays. Nous avons accueilli presque tous les autres événements. Je pense qu'il est temps pour le Canada de faire le pas. »

Si les femmes de l'équipe canadienne de soccer sont sur la bonne voie avec une médaille de bronze olympique à son palmarès et une 7e place sur l'échiquier international, les hommes n'ont pas un tableau de chasse aussi reluisant. Ils se trouvent au 111e rang du classement mondial. Leur dernière victoire remonte au 12 octobre 2012. Ils avaient battu les Cubains 3-0 avant de s'incliner 8-1 devant les Honduriens, quatre jours plus tard.

Le Brésil, la Russie et le Qatar sont les hôtes des prochaines Coupes du monde.

PLUS:rc