NOUVELLES

Incendie de L'Isle-Verte: retour sur les drames majeurs des dernières années

23/01/2014 01:22 EST | Actualisé 24/03/2014 05:12 EDT

L'incendie majeur qui a ravagé une résidence pour personnes âgées à L'Isle-Verte peut raviver de douloureux souvenirs pour les victimes de tragédies. Retour sur quelques-unes des pires catastrophes survenues au Québec au cours du siècle dernier.

2013, DÉRAILLEMENT DE TRAIN À LAC-MÉGANTIC

À 1 h le 6 juillet 2013, un train chargé de pétrole brut déraille au centre-ville de Lac-Mégantic, en Estrie, provoquant une série de violentes explosions. Quatre wagons s'enflamment. L'incendie détruit une trentaine de bâtiments et cause la mort de 47 personnes.

2006, EFFONDREMENT DU VIADUC DE LA CONCORDE

Le 30 septembre 2006, le viaduc de la Concorde, qui passe au-dessus de l'autoroute 19, à Laval, s'écroule partiellement, faisant cinq morts et six blessés. La commission d'enquête qui s'est penchée sur la question a conclu, en 2007, que l'effondrement avait été provoqué par une série de facteurs combinés, dont le manque d'ancrage et la mauvaise installation d'armatures d'acier qui jouaient un rôle important dans le soutien du tablier du viaduc.

1997, TRAGÉDIE DES ÉBOULEMENTS

Le 13 octobre 1997, jour de l'Action de grâces, un autocar transportant 47 personnes âgées originaires du village de Saint-Bernard-de-Beauce s'écrase en contrebas de la grande côte qui sépare le village des Éboulements de Saint-Joseph-de-la-Rive, dans Charlevoix. L'autobus de la compagnie Mercier, qui se dirigeait vers L'Île-aux-Coudres, a défoncé le garde-fou et plongé dans un précipice d'une dizaine de mètres. Au total, 44 personnes sont mortes.

1988, INCENDIE DANS UN HOSPICE À SAINTE-CLOTILDE

Le 23 janvier 1988, un violent incendie ravage un centre de réadaptation pour déficients intellectuels, près du village de Sainte-Clotilde-de-Horton, dans le Centre-du-Québec. Neuf personnes y trouvent la mort. Un autre incendie au même endroit avait fait trois morts en 1958.

1980, INCENDIE DE CHAPAIS

Lors du réveillon du Nouvel An de 1980, un feu ravage la salle communautaire de la petite ville de Chapais, dans le nord du Québec. Quarante-deux personnes meurent dans l'incendie. Parmi la cinquantaine de blessés graves, six succomberont par la suite. Les flammes se seraient propagées dans les guirlandes décorant les murs après qu'un fêtard eut mis le feu au sapin de Noël.

1979, ÉCRASEMENT DE QUÉBÉCAIR

Le 29 mars 1979, en fin de journée, un appareil F-27 de la compagnie Québécair s'écrase peu après le décollage à l'aéroport de L'Ancienne-Lorette, près de Québec, entraînant dans la mort 17 personnes, dont les trois membres d'équipage. Sept personnes sont blessées.

1978, UN AUTOBUS PLONGE DANS UN LAC

Le 4 août 1978, 40 personnes meurent noyées dans le lac d'Argent, à Eastman, dans les Cantons-de-l'Est, lorsque l'autobus au bord duquel elles se trouvaient perd ses freins et plonge dans le lac. La plupart des passagers étaient des personnes handicapées originaires d'Asbestos. Sept personnes, dont le chauffeur, ont pu rejoindre la rive.

1972, INCENDIE AU BLUE BIRD CAFÉ

Le 1er septembre 1972, trois clients ivres refoulés du bar situé au-dessus du Blue Bird Café, sur la rue Union à l'angle de la rue Cathcart, à Montréal, mettent le feu à l'escalier. Les quelque 200 clients de l'établissement sont piégés par les flammes et la fumée. Trente-sept personnes meurent asphyxiées.

1971, GLISSEMENT DE TERRAIN À SAINT-JEAN-VIANNEY

Le 4 mai 1971, vers 23 h, 35 maisons de Saint-Jean-Vianney de Shipshaw, près de Chicoutimi, sont entraînées dans un immense gouffre, induit par un glissement de terrain. La catastrophe fait 31 morts. La ville sera par la suite désertée.

1969, INCENDIE DANS UNE RÉSIDENCE POUR PERSONNES ÂGÉES

Le 2 décembre 1969, à Notre-Dame-du-Lac, dans le Témiscouata, 38 personnes âgées périssent dans l'incendie de l'hospice Le repos du vieillard.

1966, UN TRAIN FRAPPE UN AUTOBUS

Dix-neuf adolescents perdent la vie le 7 octobre 1966 lorsque l'autobus dans lequel ils prennent place est happé par un train de marchandises à un passage à niveau de Dorion. Le chauffeur est également tué. Une vingtaine d'autres élèves sont blessés.

1965, EXPLOSION À LASALLE HEIGHTS

Le 1er mars 2010, à 8 h, une violente explosion due à une fuite de gaz naturel détruit trois immeubles situés rue Bergevin, à LaSalle. Le bilan s'élève à 28 morts, dont 18 enfants, ainsi que 39 blessés. Quelque 200 autres personnes se retrouvent sans abri.

1963, ÉCRASEMENT DU VOL 831

Le 29 novembre 1963, quelques minutes après avoir décollé de l'aéroport Dorval, un DC-8 des Lignes aériennes Trans-Canada s'écrase près de Sainte-Thérèse-de-Blainville, dans les Laurentides. Les 118 passagers et membres d'équipage ont tous péri. La force de l'impact créa un véritable cratère et fit qu'on ne put identifier que peu de corps. L'enquête ne parvient pas à déterminer la cause exacte de l'écrasement.

1957, ÉCRASEMENT D'AVION À ISSOUDUN

Le 11 août 1957, un DC-4 de la Maritime Central Airways en provenance de Londres s'écrase dans une clairière à Issoudun, au sud-ouest de Québec. Les 73 passagers et les six membres d'équipage sont tués. Il s'agit à ce moment de la pire tragédie aérienne jamais survenue au Canada.

1927, INCENDIE AU LAURIER PALACE

Le 9 janvier 1927, un incendie se déclare au théâtre Laurier Palace, dans le quartier Hochelaga-Maisonneuve, à Montréal, tuant 78 enfants. Les sorties de secours étaient cadenassées. La commission d'enquête qui s'est penchée sur la tragédie a recommandé que les salles de théâtre et de cinéma se munissent de portes s'ouvrant par pression vers l'extérieur et que ces portes ne soient jamais verrouillées ou obstruées. Elle a également suggéré l'interdiction totale du cinéma aux moins de 16 ans, ce qui a entraîné la promulgation d'une loi en ce sens l'année suivante.

INOLTRE SU HUFFPOST

Incendie dans une résidence pour personnes âgées à L'Isle Verte (23 janvier 2014)
Drame à L'Isle-Verte: les réactions sur Twitter