NOUVELLES

France: le Parlement interdit les pesticides hors usage agricole à l'horizon 2020-2022

23/01/2014 07:37 EST | Actualisé 25/03/2014 05:12 EDT

La France, premier consommateur de pesticides en Europe, s'est dotée jeudi d'une loi interdisant les pesticides dans les espaces verts publics à partir de 2020 et dans les jardins particuliers à compter de 2022.

Ce texte, adopté définitivement jeudi par l'Assemblée nationale, est "une nécessité" pour la santé publique et la protection de l'environnement, a estimé le ministre français de l'Ecologie, Philippe Martin, en relevant toutefois que 90% des produits phytosanitaires étendus en France le sont en agriculture et ne sont donc pas touchés par la nouvelle loi.

Le texte interdit à partir du 1er janvier 2020 l'usage des produits phytosanitaires par l'Etat, les collectivités locales et établissements publics pour l'entretien des espaces verts, promenades, forêts.

Ce délai doit leur permettre de s'adapter à de nouvelles méthodes de travail. Près de 40% des communes sont déjà à "zéro phyto", d'après le groupe écologiste à l'origine de la proposition de loi.

Seront exemptées les voies ferrées, pistes d'aéroport et autoroutes. Les pesticides pourront toujours être utilisés en cas d'urgence sanitaire.

Par ailleurs, à partir du 1er janvier 2022, afin de laisser le temps aux industriels de s'adapter, la commercialisation et la détention de produits phytosanitaires à usage non professionnel seront interdites. Cette disposition vise les 45% de Français qui sont jardiniers amateurs.

La France reste le premier consommateur de pesticides en Europe, malgré le plan Ecophyto lancé en 2008 qui prévoit d'en réduire l'usage de 50% d'ici à 2018.

reb/ic/cgd/alc/jh

PLUS:hp