NOUVELLES

Des infirmières chinoises pour l'Allemagne

23/01/2014 12:37 EST | Actualisé 25/03/2014 05:12 EDT

La ville de Francfort a présenté jeudi les premières infirmières chinoises arrivées en Allemagne dans le cadre d'un accord entre Pékin et Berlin, afin de compenser la pénurie de main d'oeuvre dans ce secteur.

Les cinq jeunes femmes, venues travailler dans un centre de soins pour personnes âgées, seront suivies de quelque 150 autres personnels de santé venus de Chine d'ici la fin de l'année. Ils doivent rester quelques années en Allemagne, en vertu d'un accord signé il y a deux ans entre les fédérations du secteur de la santé allemande et chinoise.

Alors que près de 2,5 millions de personnes ont actuellement besoin de soins en Allemagne, un chiffre qui devrait augmenter avec le vieillissement de la population, le pays manque déjà de quelque 50.000 personnels de santé. Un chiffre qui devrait aussi augmenter.

Cette pénurie pousse le pays à tenter d'attirer des infirmiers venus d'autres pays d'Europe, en particulier d'Europe de l'Est, mais aussi de pays lointains. "Nous sommes persuadés que nous devons aller chercher des employés hors d'Europe", a déclaré jeudi le patron de la fédération des personnels de santé Thomas Greiner.

Les personnels venus de Chine doivent être diplômés, avoir exercé une année dans leur pays et avoir suivi des cours de langue et de culture allemandes.

Cette expérience est l'occasion "d'apprendre des choses nouvelles et d'élargir (son) horizon", a témoigné pour l'AFP la jeune Xi Jong, 25 ans, arrivée à Francfort il y a deux semaines.

cax-oaa/aro/gg

PLUS:hp