NOUVELLES

Coupe du monde - Kitzbühel/descente/entraînement: Miller survole la concurrence

23/01/2014 07:38 EST | Actualisé 25/03/2014 05:12 EDT

L'Américain Bode Miller a survolé jeudi le seul entraînement disputé en vue de la descente de Kitzbühel, la plus prisée de la Coupe du monde de ski alpin programmée samedi.

En 2 min 02 sec 93/100e, Miller a devancé de 96/100e de seconde le Norvégien Aksel Lund Svindal, leader du classement général, et relégué à 2 sec 35/100e l'Autrichien Hannes Reichelt.

C'est en fait sur une descente de la Streif amputée de son célèbre dévers, introduisant dans le schuss d'arrivée, que l'Américain a trouvé les clés pour dominer la concurrence.

En raison des températures douces, les organisateurs ont voulu préserver le passage du Hausbergkante. A la place, ils ont proposé en guise de fin de parcours la piste du slalom.

Samedi, si les conditions météo permettent de passer par le dévers spectaculaire, les descendeurs effectueront un entraînement matinal sur cette partie, avant de s'élancer pour la course.

"Je suis monté très haut dans les virages, au Steilhang et au Seidlalm, perdant un peu de vitesse. Ca permet d'en gagner ensuite beaucoup dans la pente", a expliqué Miller, 36 ans.

"Cette saison, Kitzbühel est un objectif", a ajouté le quadruple champion du monde, deuxième sur la Streif en 2008 et 2011, chaque fois derrière le Suisse Didier Cuche, désormais retraité.

Pour sa part, le Canadien Erik Guay, vainqueur de la descente de Val Gardena à la mi-décembre, a renoncé, gêné par son genou opéré l'été dernier.

Obligés de s'adapter aux mauvaises prévisions météo et à la douceur, qui a transformé la neige de culture en cristaux, les organisateurs et responsables de la Fédération internationale de ski (FIS) ont chamboulé le programme du Hahnenkamm. Le slalom a été avancé de dimanche à vendredi. Le super-G et le super-combiné doivent avoir lieu dimanche.

asc/fbx

PLUS:hp