NOUVELLES

Contrefaçon: règles plus strictes lors d'une foire d'art africain à Bruxelles

23/01/2014 07:58 EST | Actualisé 25/03/2014 05:12 EDT

Des règles plus strictes pour éviter les contrefaçons sont mises en oeuvre pour la première fois à la foire spécialisée dans l'art africain qui se tient jusqu'à dimanche à Bruxelles, ont annoncé jeudi les organisateurs.

La Brussels Non European Art Fair (Bruneaf), qui se tient en parallèle à la Brafa --la Brussels antique and fine art fair, qui devrait attirer quelque 45.000 visiteurs-- prend la forme d'un parcours "portes-ouvertes" dans les galeries du Sablon, le quartier des antiquaires de Bruxelles.

La trentaine de galeristes, belges et étrangers, qui y participent ont dû se soumettre, pour la première fois, au contrôle d'un "comité d'acceptation", ont expliqué les responsables.

La Belgique, en raison de son passé colonial en Afrique centrale (Congo, Rwanda, Burundi), est traditionnellement l'une des capitales des arts dits "premiers".

Mais ce marché voit peu à peu disparaître les collectionneurs traditionnels, souvent d'anciens d'Afrique, spécialisés dans un type d'objets particulier.

De nouveaux amateurs aux goûts plus éclectiques, qui souhaitent par exemple placer un masque traditionnel aux côtés de meubles ou d'oeuvres d'art contemporains, veulent être rassurés sur l'origine et la qualité des pièces.

"Des experts sont passés dans les galeries et ont demandé le retrait des faux et des objets de mauvaise qualité. Si elles ne le font pas, elles reçoivent une +carte jaune+ et si elles persistent, elles seront exclues de la prochaine foire", prévue du 4 au 8 juin, explique le président de l'association organisatrice, Didier Claes.

"Dans l'art africain, contrairement à la peinture, on ne peut pas se fier à une signature. Donc le public est un peu perdu", ajoute M. Claes. "Pourtant, il y a moins de problèmes de faux africains que de faux tableaux".

Pour Marc Felix (Congo Gallery), grand spécialiste de l'art africain, "l'oeil du connaisseur reste le meilleurs outil" pour juger de la qualité et de l'authenticité des oeuvres.

siu/jri/fw

PLUS:hp