NOUVELLES

Circulation : le nombre de sorties en cause dit le maire

23/01/2014 07:12 EST | Actualisé 25/03/2014 05:12 EDT

Avec les nombreux problèmes de circulation à Québec qui font les manchettes depuis l'automne, le maire Régis Labeaume a survolé la ville en hélicoptère durant l'heure de pointe jeudi matin, de 7 h à 8 h 30, afin de voir là où la circulation est la plus dense.

Selon ses observations, les problèmes de circulation sont plus lourds pour ceux et celles qui résident à l'extérieur de la ville. Les automobilistes qui arrivent de la rive sud et ceux qui habitent au-delà de Cap-Rouge sont les plus touchés. « Quand tu ne vis pas dans la ville de Québec, t'as plus de problèmes », soutient le maire.

Le nombre élevé de sorties est souvent en cause, a-t-il noté. « J'ai compris en discutant avec les ingénieurs que dans le passé, on privilégiait beaucoup de sorties, beaucoup d'entrées, dans le fond parce qu'ils voulaient le bien du client. Mais avec une ville qui est plus dense, avec une circulation qui est plus imposante, ça crée des problèmes, alors on est dans un nouveau paradigme. »

Sans surprise, le secteur Félix-Leclerc et Henri-IV est l'un des plus problématiques.

« On n'a pas eu de surprises ce matin parce que ce qu'on avait sur les tables à dessin, ça correspond exactement à ce que j'ai vu ce matin. Ça veut dire que l'expertise qu'on a, elle est bonne. Le ministère des Transports a fait les bons diagnostics », a soulevé le maire.

Pour le covoiturage

Le maire s'est dit de plus en plus convaincu de l'importance d'autoriser les automobilistes qui font du covoiturage à emprunter les voies réservées.

Selon ses données, de 25 à 30 % des voitures ont deux passagers ou plus à bord. Si ces voitures empruntaient les voies réservées, l'impact serait majeur. « Je m'imaginais qu'une voiture sur quatre utilisait la voie réservée et je voyais toute la différence », a-t-il observé en survolant l'autoroute Robert-Bourassa.

À la lumière de ses dernières observations, Régis Labeaume veut commander une étude « plus grosse que ce qui était prévu » sur le covoiturage.

Une rencontre entre le maire et le ministre des Transports Sylvain Gaudreault est d'ailleurs prévue prochainement sur le sujet.

PLUS:rc