NOUVELLES

Cinq morts dans de nouveaux heurts à Sebha, dans le sud libyen (hôpital)

23/01/2014 07:02 EST | Actualisé 25/03/2014 05:12 EDT

De nouveaux heurts meurtriers à Sebha, dans le sud libyen, ont fait cinq morts et quarante blessés mercredi, ont indiqué des sources médicale et locale, précisant qu'un calme précaire était revenu jeudi dans la ville.

"La situation est calme aujourd'hui (jeudi). Mais elle peut dégénérer à nouveau à tout moment", a indiqué à l'AFP le président du Conseil local de la ville, Ayoub al-Zarrouk.

Mercredi soir, au moins cinq personnes ont été tuées et 40 autres blessées dans des affrontements nocturnes entre groupes armés, selon une source à l'hôpital de Sebha, citée par l'agence libyenne Lana.

M. Zarrouk a accusé des partisans de l'ancien régime de Mouammar Kadhafi d'être derrière les attaques dans la ville.

Selon lui, des groupes armés pro-Kadhafi ont repris le contrôle de la base aérienne de Tamenhant, dans la banlieue de la ville, après l'échec d'une première attaque repoussée la semaine dernière par les forces gouvernementales.

Le gouvernement avait alors affirmé que la situation était "sous contrôle" et qu'il avait envoyé des troupes supplémentaires.

Contrairement aux affirmations des autorités, ces renforts ne sont pas encore arrivés dans la ville, a déploré M. Zarrouk.

Le Slibyen est régulièrement le théâtre d'affrontements meurtriers entre les tribus arabes et celle des Toubous. Les combats les plus meurtriers y ont eu lieu en 2012, faisant près de 150 morts, avant qu'un cessez-le-feu ne soit conclu.

bra-yba/ila/cnp

PLUS:hp