NOUVELLES

USA: l'objectif est d'attendre moins d'une demi-heure aux bureaux de vote (Obama)

22/01/2014 12:10 EST | Actualisé 24/03/2014 05:12 EDT

Le président des Etats-Unis Barack Obama a soutenu mercredi l'objectif d'un délai d'attente d'une demi-heure au maximum pour pouvoir voter, en recevant le rapport d'une commission créée dans la foulée de l'élection présidentielle de novembre 2012.

Malgré le développement du vote anticipé et par correspondance, cette consultation avait été une fois de plus marquée par de longues files d'attente. "Dans certains cas, des personnes sont restées bloquées pendant des heures", a remarqué M. Obama, les membres de la commission à ses côtés à la Maison Blanche.

Parmi ces membres, le directeur juridique des campagnes électorales de M. Obama, ainsi que celui des campagnes de son adversaire malheureux lors de la dernière présidentielle, Mitt Romney.

"Quel que soit notre parti, je pense que nous sommes tous de l'avis que la démocratie requiert que nos concitoyens puissent participer (aux opérations de vote) facilement et de façon efficace", a remarqué le président.

Ce dernier a salué "d'excellentes recommandations avec un but important, qu'aucun Américain n'ait à attendre plus d'une demi-heure pour voter". Les électeurs "devraient pouvoir être sûrs que leur bulletin est pris en compte, de façon sécurisée", a-t-il ajouté.

Parmi les recommandations de la commission, créée en mars 2013 par décret présidentiel, figurent un appel à renforcer le vote anticipé, les inscriptions en ligne sur les listes électorales, et l'ouverture de davantage de bureaux de votes.

La commission a aussi mis en garde contre "une crise imminente" due aux machines électroniques de vote dont la technologie est dépassée, et appelé à une meilleure formation des assesseurs bénévoles des bureaux de vote.

Dans le système américain, l'organisation des élections s'effectue au niveau des Etats fédérés ou des autorités locales, qui disposent d'une grande latitude.

M. Obama s'est dit déterminé à "faire connaître (ces conclusions) et à contacter les personnes concernées dans tout le pays pour faire en sorte de les appliquer".

tq/rap

PLUS:hp