NOUVELLES

Un pétrolier grec disparaît en Angola avec 27 marins à bord (armateur)

22/01/2014 12:41 EST | Actualisé 24/03/2014 05:12 EDT

Un pétrolier grec, qui se trouvait en Angola avec 27 hommes d'équipage à bord, n'a plus donné de nouvelles depuis samedi, a indiqué mercredi l'armateur, qui soupçonne un acte de piraterie.

Dynacom Tankers Management, une compagnie sise à Athènes, a indiqué dans un communiqué qu'elle avait perdu le contact avec le pétrolier Kerala depuis samedi. Les hommes d'équipage sont de nationalité indienne et philippine.

"On soupçonne que des pirates ont pris le contrôle du navire, mais ce n'est pas encore confirmé", a indiqué la compagnie, ajoutant qu'elle travaillait avec les autorités compétentes pour rétablir une communication avec le navire.

"Dynacom fait tout pour assurer la sécurité de l'équipage, de l'environnement et du bâtiment", ajoute le communiqué.

Une source interne à l'entreprise a indiqué à l'AFP que le Kerala venait de prendre sa cargaison de pétrole au port de Luanda quand il a disparu. Elle a convenu que la situation était inattendue : "C'est l'Atlantique, et aucun incident lié à la piraterie n'a jamais été rapporté dans la région", a-t-elle dit, ajoutant "qu'il n'y avait pas non plus de raison de penser à un accident".

jph/od/mr

PLUS:hp