NOUVELLES

Soudan du Sud: fouilles des maisons à Malakal, reprise par l'armée (ONU)

22/01/2014 05:20 EST | Actualisé 24/03/2014 05:12 EDT

Les soldats sud-soudanais ont entrepris de fouiller les maisons une à une dans la ville de Malakal, reprise lundi aux rebelles par l'armée, et le flot de civils réfugiés dans les camps de l'ONU a encore augmenté, a indiqué mercredi l'ONU.

La mission de l'ONU au Soudan du Sud (Minuss) "a reçu des informations selon lesquelles la SPLA (armée régulière) mène des fouilles maison par maison à Malakal", a indiqué une porte-parole de l'ONU, Vanina Maestracci.

"La mission enquête sur des accusations concernant l'exécution sommaire d'un pasteur et des meurtres de civils commis dans la région de Malakal ces derniers jours", a-t-elle ajouté.

Selon l'ONU, près de 72.000 civils sont désormais réfugiés dans les huit camps de l'ONU dans tout le pays, dont plus de 22.000 à Malakal et plus de 10.000 à Bor (Etat de Jonglei, est), une ville reprise également par l'armée régulière cette semaine.

Le personnel de la Minuss "continue d'être menacé et harcelé dans l'exercice de son mandat", a souligné la porte-parole.

L'ONU s'était plaint d'une tentative d'incursion "d'importants membres du gouvernement et de l'armée sud-soudanais" dans sa base à Bor dimanche dernier. L'armée a dit vouloir vérifier si des rebelles ne s'étaient pas fondus dans la masse des réfugiés présents.

Les forces gouvernementales ont pris cette semaine le contrôle de Malakal, un enjeu stratégique du conflit, dernière ville importante tenue par les rebelles. Ceux-ci, partisans de l'ancien vice-président Riek Machar, restent néanmoins puissants, contrôlant toujours de vastes zones de campagne, et les combats continuent.

avz/gde

PLUS:hp