NOUVELLES

Régimes de retraite : Paul Martin conseillera l'Ontario

22/01/2014 11:58 EST | Actualisé 24/03/2014 05:12 EDT

Alors que le gouvernement ontarien envisage de lancer son propre régime public de retraite, les libéraux retiennent les services de l'ancien ministre fédéral des Finances Paul Martin à titre de « conseiller spécial ».

L'ancien ministre libéral a rencontré la première ministre Kathleen Wynne mercredi matin.

L'actuel ministre fédéral des Finances, le conservateur Jim Flaherty, a refusé la requête de l'Ontario et d'autres provinces de bonifier le Régime de pensions du Canada (RPC), craignant que des cotisations plus élevées ne nuisent à l'économie.

Les libéraux ontariens indiquent que « M. Martin travaillera avec le gouvernement pour trouver une solution conçue en Ontario afin d'améliorer la sécurité du revenu de la retraite pour la population de l'Ontario ».

Le ministre ontarien des Finances, Charles Sousa, avec qui M. Martin doit collaborer, ajoute que ce dernier a une « riche expérience ».

Le gouvernement souligne qu'il avait conclu une entente fédérale-provinciale sur la réforme du RPC en 1997, alors qu'il était ministre des Finances à Ottawa.

Les libéraux font valoir qu'un régime bonifié est nécessaire alors que moins de 35 % des Ontariens disposent d'un régime de retraite dans leur milieu de travail et que bon nombre des autres habitants n'épargnent pas suffisamment pour la retraite.

PLUS:rc