NOUVELLES

Ouverture à Montreux de la conférence de paix sur la Syrie

22/01/2014 03:17 EST | Actualisé 23/03/2014 05:12 EDT

Le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a ouvert mercredi matin la conférence de paix sur la Syrie à Montreux, en Suisse, où des représentants du régime syrien et de l'opposition en exil sont réunis pour la première fois.

La délégation de l'opposition syrienne, arrivée en retard, n'était pas présente quand Ban Ki-moon a ouvert la séance.

"Lavrov et Kerry ont travaillé dur avec moi, ainsi que plusieurs autres partenaires pour nous amener à ce jour", a déclaré M. Ban, ouvrant la séance devant une quarantaine de pays et organisations.

Le secrétaire général des Nations unies a rappelé "le chemin extrêmement difficile pour arriver" à cette rencontre.

"Vous les délégués du gouvernement syrien et de l'opposition voici une occasion énorme", a dit M. Ban à l'attention des représentants syriens.

Le discours de Ban Ki-moon est suivi par celui du ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, et celui du secrétaire d'Etat américain John Kerry.

La délégation du président Bachar al-Assad et celle de la Coalition syrienne, mené par Ahmad Jarba, doivent également s'exprimer, avant le reste des quelque 40 pays et organisations invités à Montreux.

Pour les participants, il s'agit de trouver des solutions avec un objectif clair: enrayer le cycle infernal des violences en Syrie où la guerre civile, entre bombardements, combats et atrocités a fait plus de 130.000 morts et poussé des millions de Syriens à quitter leur maison, leur pays.

kat/pjt/ros

PLUS:hp