NOUVELLES

L'opposition syrienne appelle Assad à remettre son pouvoir à un gouvernement de transition

22/01/2014 05:10 EST | Actualisé 23/03/2014 05:12 EDT

Le chef de la Coalition de l'opposition syrienne, Ahmad Jarba, a appelé mercredi le président syrien Bachar al-Assad à remettre son pouvoir à un gouvernement de transition, au cours de la session inaugurale de la conférence de Genève II à Montreux.

"J'appelle (la délégation du régime) à signer immédiatement le document de Genève I (prévoyant) le transfert total des prérogatives d'Assad, y compris les prérogatives exécutives, celles de l'armée et de la sécurité, à un gouvernement de transition", a indiqué M. Jarba.

Ce gouvernement "jettera les premiers fondements d'une nouvelle Syrie", a ajouté l'opposant syrien.

"Nous voulons nous assurer que nous avons un partenaire syrien dans cette salle", a-t-il poursuivi.

Le chef de la Coalition syrienne, la principale instance de représentation de l'opposition en exil, a estimé que l'accord de Genève I, adopté en juin 2012 par les grandes puissances, était "un préambule à la démission de Bachar al-Assad et son procès avec tous les criminels de son régime".

"Qu'Assad reste au pouvoir sous n'importe quelle forme signifie que le processus de Genève II dévie de sa trajectoire", a-t-il dit.

Avant M. Jarba, le ministre syrien des Affaires étrangères, Walid Mouallem, qui préside la délégation du régime, avait accusé l'opposition d'être des "traîtres" et des "agents à la solde des ennemis du peuple syrien".

rd-ram/kat/phv

PLUS:hp