NOUVELLES

Les problèmes de Rob Ford obstruent les véritables enjeux, dit la première ministre ontarienne Kathleen Wynne

22/01/2014 03:18 EST | Actualisé 24/03/2014 05:12 EDT

TORONTO - Les problèmes personnels de Rob Ford détournent l'attention des véritables enjeux dans la métropole canadienne, a affirmé mercredi la première ministre de l'Ontario, Kathleen Wynne, un jour après qu'une autre vidéo controversée du maire de Toronto eut pris d'assaut les réseaux sociaux.

La vidéo montre le maire Ford bafouillant et jurant en patois jamaïcain — s'en prenant à un certain moment au chef de la police de Toronto, Bill Blair.

Le maire Ford a parlé d'une légère incartade et a assuré que sa vie personnelle ne faisait pas obstruction à son travail.

La première ministre a indiqué mercredi avoir vu la plus récente vidéo à la télévision, et avoir lu des transcriptions dans les journaux, mais a refusé de commenter plus en détails le comportement de M. Ford.

Mme Wynne a dit aux médias que ses inquiétudes se portaient sur la distraction que représente l'«attention donnée aux problèmes personnels d'un seul individu» au détriment des discussions sur les moyens de faire de Toronto la meilleure ville possible. Elle a dit souhaiter que M. Ford soit en mesure de recevoir l'aide dont il a besoin.

Le maire Ford s'est vu retirer la plupart de ses pouvoirs à la fin novembre à la suite de ses aveux étonnants de consommation de crack durant un épisode d'ébriété extrême. Ses confidences survenaient après avoir nié pendant des mois toute consommation de drogue.

Mme Wynne a rejeté les demandes répétées de M. Ford pour un tête-à-tête. À la suite d'une tempête de verglas avant les Fêtes qui avait causé des dommages importants à Toronto, la première ministre avait préféré discuter avec le maire-adjoint, Norm Kelly.

L'ancien premier ministre du Canada Paul Martin, qui était aux côtés de Mme Wynne en conférence de presse, mercredi, pour discuter des régimes de retraite, s'est refusé à tout commentaire sur le maire Ford. Ne pas avoir à répondre à ce genre de question est l'un des grands avantages de ne plus être dans la sphère publique, a lancé M. Martin.

Peu après que la vidéo eut été diffusée mardi sur YouTube, M. Ford a reconnu avoir bu lundi soir avec des amis, mais a fait valoir qu'il s'agissait de ses temps libres.

Le maire avait répété sur plusieurs tribunes qu'il n'avait pas bu une goutte d'alcool depuis novembre.

M. Ford a affirmé mercredi que la vidéo était «malheureuse», mais a ajouté que tout le monde «expérimentait ces sursauts difficiles dans la vie».

Il a qualifié de sottise absolue les allégations de conseillers selon lesquelles sa vie personnelle affecte la bonne marche de la ville.

Il a dit travailler âprement chaque jour pour améliorer sa santé, tout en réitérant qu'il s'agit d'une question de nature privée.

INOLTRE SU HUFFPOST

Rob Ford ne démissionnera pas