NOUVELLES

JO-2014 - Le CIO rassure les comités olympiques après un courriel menaçant

22/01/2014 09:40 EST | Actualisé 24/03/2014 05:12 EDT

Le Comité international olympique (CIO) a minimisé mercredi la portée d'un courriel reçu par plusieurs comités nationaux olympiques qui l'interprétaient comme une menace terroriste en vue des jeux Olympiques de Sotchi.

Le Comité olympique hongrois (MOB) a lancé l'alerte en affirmant avoir reçu un "courriel menaçant" avertissant "qu'il vaudrait mieux que la délégation hongroise reste chez elle". Plusieurs comités olympiques dont celui de Slovénie, d'Italie, d'Allemagne, d'Autriche et de Suisse, ont reçu un message similaire. "L'Office fédéral de police nous a dit que c'était un +fake+", a déclaré à l'AFP un porte-parole de Swiss Olympic, Daniel Stegmann.

Le directeur du comité olympique des Etats-Unis, Scott Blackmun, a indiqué avoir lui aussi reçu la menace, et l'avoir transmise aux autorités compétentes.

Le comité olympique britannique a reçu un e-mail "suspect", selon son directeur de la communication, Darryl Seibel, mais le CIO lui a affirmé que ce message "n'avait pas de fondement", a-t-il souligné.

Le CIO l'avait déjà laissé entendre. Dans une lettre adressée aux comités olympiques nationaux, dont l'AFP a eu copie, l'instance olympique disait être "en contact étroit" avec le comité organisateur de Sotchi sur ce sujet.

"Le CIO prend la sécurité très au sérieux et transmet toute information crédible aux services de sécurité concernés. Cependant, dans ce cas, il semble que cet email adressé à un certain nombre de comités olympiques nationaux ne contient aucune menace et semble être un message au hasard d'un membre du public", soulignait l'instance olympique.

"La sécurité est toujours une préoccupation, pas seulement aux jeux Olympiques mais dans toute grande manifestation, c'est malheureusement le monde dans lequel nous vivons", a souligné à Rio le président du CIO Thomas Bach, parti s'informer là-bas des préparatifs des JO d'été 2016.

"Mais nous sommes très confiants, nous savons que les autorités russes, avec leurs nombreux partenaires internationaux, font tout pour assurer la sécurité des Jeux", a-t-il ajouté.

Dans une vidéo diffusée lundi, des islamistes du Caucase russe ont déjà menacé de commettre des attentats pendant les jeux Olympiques de Sotchi (7-23 février), relançant ainsi les craintes après les attentats suicide meurtriers de décembre à Volgograd.

bur-stp-cw/gv/el

PLUS:hp