NOUVELLES

Damas qualifie de "politisé" un rapport sur la torture

22/01/2014 05:20 EST | Actualisé 24/03/2014 05:12 EDT

Le ministère syrien de la Justice a qualifié mercredi un rapport accusant le régime de massacres à grande échelle et de tortures, de "politisé", et affirmé que les photos accompagnant le rapport étaient fausses.

"Le ministère de la Justice rejette complètement le rapport", a indiqué l'agence officielle Sana, estimant qu'il s'agit d'"un rapport politisé manquant d'objectivité et de professionnalisme".

Ces commentaires interviennent après la publication d'un rapport rédigé par trois anciens procureurs internationaux sur la base du témoignage d'un déserteur et de 55.000 photos en sa possession de 11.000 prisonniers détenus par le régime syrien.

Le rapport commandé par le Qatar, qui soutient les rebelles syriens, parle de "torture systématique à grande échelle" et montre des photos de corps émaciés rappelant ceux des camps de concentration nazis.

Mais le ministère syrien a rejeté ces photos en affirmant que "quiconque travaillant dans le domaine de l'investigation criminelle dira que ces photos sont fausses et qu'elle n'ont aucun lien avec des détenus dans les prisons syriennes".

Le ministère a ajouté que certains des corps sur les photos étaient ceux de "terroristes étrangers" tués lors d'attaques menées contre les forces gouvernementales ou de personnes tuées ou torturées à mort par "les groupes terroristes armés".

Le régime de Damas qualifie de "terroristes" les opposants cherchant à renverser le président Bachar al-Assad.

"Les prisons syriennes (...) respectent les normes internationales à leur plus haut niveau", indique le ministère ajoutant que le rapport publié deux jours avant la conférence de paix sur la Syrie à Montreux, vise à "miner les efforts pour ramener la paix en Syrie".

rm-sah/sk/sw

PLUS:hp