NOUVELLES

Chris Hadfield charme des élèves de Saint-Augustin

22/01/2014 04:42 EST | Actualisé 23/03/2014 05:12 EDT

Chris Hadfield est de passage à Québec mercredi à l'invitation de l'Institut national de l'optique, dont il a testé une innovation lors de son dernier séjour dans l'espace. Mais il a aussi profité de sa visite pour faire ce qu'il aime le plus, parler aux jeunes et leur dire l'importance de rêver.

Après avoir donné une conférence au Château Frontenac dans le cadre des 25 ans de l'INO, où il a abordé l'importance de la recherche et des nouvelles technologies, l'ancien commandant de la station spatiale internationale s'est adressé à des élèves de la région. 

Chris Hadfield s'est rendu à l'école Les Bocages à Saint-Augustin-de-Desmaures pour dire aux jeunes qu'à force de travail tout est possible.

L'astronaute avait même amené sa guitare. Il a repris sa désormais célèbre version de Space Oddity en plus de chanter une de ses compositions aux élèves. Les jeunes étaient sous le charme. « C'est impressionnant, je suis très surpris », a dit l'un d'eux.

L'astronaute a rappelé qu'il a été le premier Canadien à commander la station spatiale internationale, alors qu'il s'agissait au départ d'un simple rêve d'enfant. « Quand j'avais neuf ans, c'était impossible de devenir astronaute canadien. Maintenant, c'est possible », dit-il.

Chris Hadfield croit que les obligations de la vie rattraperont bien assez vite les jeunes. Il faut les inciter à aller au bout de leurs aspirations.

« Les adultes, ici, presque tout le monde pense qu'ils ne voyageront pas dans l'espace. Ils ont déjà pris une profession et pour eux, c'est juste une idée, mais pour les élèves c'est encore un choix », lance-t-il.

Raconter son histoire pour inspirer la nouvelle génération, aux quatre coins du pays, c'est en partie, le projet de retraite du célèbre astronaute. « Si je peux donner un exemple, donner une idée neuve, pour moi c'est absolument un succès », conclut-il.

PLUS:rc