NOUVELLES

Yémen: le fils d'un chef islamiste blessé dans un attentat

21/01/2014 04:37 EST | Actualisé 22/03/2014 05:12 EDT

Le fils du secrétaire général du parti islamiste yéménite Al-Islah a été grièvement blessé dans l'explosion de la voiture de son père à Sanaa, qui était piégée, a indiqué à l'AFP un responsable de la sécurité yéménite.

"L'attaque, qui visait le père, Abdel Wahab al-Ansi, a blessé son fils Omar", a indiqué ce responsable.

Abdel Wahab al-Ansi est un important délégué de son parti au dialogue national mais il n'y participe que rarement en raison de problèmes de santé.

L'attentat intervient quelques heures après l'assassinat d'un délégué des rebelles nordistes chiites au dialogue national destiné à sortir le pays de la période de transition et à le doter d'institutions pérennes.

Selon un responsable des services de sécurité, Ahmad Charefeddine, un professeur de droit à l'université de Sanaa, a été abattu par des hommes armés à un carrefour de la capitale.

Cet assassinat, le deuxième à viser un représentant des rebelles zaïdites (branche du chiisme) d'Ansarullah au dialogue en l'espace de deux mois, a été commis alors que des combats opposent la rébellion à des tribus ainsi qu'à des fondamentalistes sunnites dans le nord du pays.

L'assassinat et l'attentat de mardi interviennent au moment où la dialogue national s'achemine vers sa fin, le chef de l'Etat Abd Rabbo Mansour Hadi ayant indiqué que sa clôture a été fixée pour le 25 janvier.

mou/mh/sw

PLUS:hp