NOUVELLES

Le Canada resserre ses relations avec Israël

21/01/2014 05:52 EST | Actualisé 23/03/2014 05:12 EDT

Le Canada et Israël annoncent un renforcement de leur coopération en matière de sécurité, d'énergie, de technologie et de commerce. Une nouvelle ronde de négociations en vue d'étendre davantage l'accord de libre-échange entre les deux pays est annoncée par Ottawa.

Les premiers ministres canadien et israélien, Stephen Harper et Benyamin Nétanyahou, en ont fait l'annonce lors d'une conférence de presse à Jérusalem.

Les deux pays ont signé un protocole d'entente sur un partenariat stratégique, qui « réaffirme l'amitié étroite et particulière sur laquelle repose la relation entre les deux pays ». Le document établit aussi les grandes lignes pour le « renforcement de leurs relations ».

Les deux pays veulent faire progresser leurs intérêts, notamment en ce qui concerne l'emploi, la croissance et la prospérité économique.

« Le Canada et Israël entretiennent une amitié spéciale qui est fondée sur la liberté, la justice, la démocratie et la primauté du droit, et cette amitié repose également sur les solides liens grandissants que les populations des deux pays entretiennent », a dit Stephen Harper, dans un communiqué.

Le document signé à Jérusalem concerne aussi l'énergie, la sécurité, l'aide internationale, l'innovation et la promotion des droits de la personne.

Développement du libre-échange Canada-Israël

Les deux chefs de gouvernement ont aussi profité de l'occasion pour annoncer le début d'une nouvelle ronde de négociations entre les deux pays pour développer et moderniser l'Accord de libre-échange Canada-Israël (ALECI), qui est l'un des fondements des relations commerciales entre les deux pays.

Le développement de cet accord doit ouvrir davantage les marchés canadiens et israéliens en aplanissant les difficultés techniques, en réduisant les frais et obstacles tarifaires et en accentuant la transparence des procédures réglementaires pour les entreprises israéliennes et canadiennes.

Un accueil senti de Shimon Peres

Avant sa rencontre avec Benyamin Nétanyahou, Stephen Harper a eu droit à un accueil chaleureux de la part du président, Shimon Peres. La limousine du premier ministre canadien a été accueillie par le président israélien lui-même.

Le président Peres a affirmé que la visite du chef du gouvernement canadien survient à un moment où les défis sont nombreux dans la région.

Dans son allocution, Stephen Harper a déclaré qu'Israël est un exemple à suivre au niveau de l'économie du savoir, un enjeu sur lequel les deux pays s'entendent, selon lui.

Shimon Peres, 90 ans, a été premier ministre d'Israël à trois reprises. Il a reçu le prix Nobel de la paix en 1994 avec Yasser Arafat et Yitzhak Rabin.

Hier, Stephen Harper est devenu le premier chef du gouvernement canadien à s'adresser à la Knesset, le Parlement israélien.

PLUS:rc