DIVERTISSEMENT
20/01/2014 02:16 EST | Actualisé 23/03/2014 05:12 EDT

Clichés sur le Québec: Monique Giroux répond à un critique français

Radio-Canada / Ronald Georges

Après la capsule de TF1 sur les chiens de traîneaux, voilà qu'un autre Français parle à travers son chapeau, cette fois sur les ondes de France Inter...

L'animatrice Monique Giroux a répondu dimanche à une critique de l'album de Pierre Lapointe par le musicien français André Manoukian, qui, au passage, n'a pas manqué de ressortir quelques clichés tenaces sur le Québec.

André Manoukian s'était d'abord exprimé sur l'album Punkt de Pierre Lapointe de manière élogieuse, mercredi dernier, lors de l'émission matinale Le 7/9 sur les ondes de France Inter, une chaîne publique généraliste.

Certains de ses propos ont toutefois fait réagir de ce côté-ci de l'Atlantique.

« Où sont les nouveaux Félix Leclerc, les nouveaux Robert Charlebois? Après s'être enlisé seul sur le sable dans la FM des années 80, la néo-pop québécoise nous livre Pierre Lapointe. Ne boudons pas notre plaisir, installons-nous dans notre cabane à sucre et dégustons ces délicieuses beans, ces haricots rouges mijotés dans du sirop d'érable. »

« L'air salé des Laurentides pour nettoyer nos sinus », ajoute-t-il plus tard.

Selon lui, les Québécois « parlent un mélange d’archaïsmes fleuris qui fait toujours bien marrer ».

ÉCOUTEZ LA CHRONIQUE ICI:(Suite du texte dessous)

Sur un ton humoristique, l'animatrice Monique Giroux a répondu à la chronique d'André Manoukian par une lettre qu'elle a lue dimanche sur les ondes d'Espace.mu pendant son émission.

« Vos cousins québécois en ont ras la tuque de votre insistance bornée à produire inlassablement un flot de clichés éculés quand il est question de parler de nous. [...] Pierre Lapointe n'est pas spécialement réputé pour sa naïveté primordiale ni pour son optimisme naïf », explique-t-elle.

« Selon vous, notre chanson propose un "mélange naïf du Nouveau Monde teinté de références à un passé mythique qui n'existe plus que dans nos coeurs". À trois reprises, pour parler de nous, de l'artiste et du Nouveau Monde, vous utilisez les mots naïf et naïveté. Je vous suggère, cher André, quelques synonymes : benêt, bête, bonasse, brave, candide, crédule, dupe, inexpérimenté et simple. »

Ce qui est d'autant plus savoureux de la chronique de Monique Giroux dans son émission Chants Libres, c'est qu'elle propose à son tour une critique d'un album d'Émilie Simon remplie de clichés sur la France... Une fausse critique très réussie!

À VOIR AUSSI:

Les Français au Canada et au Québec

Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.



> Comment connecter son compte HuffPost à Facebook pour pouvoir commenter?