Fukushima: David Suzuki regrette ses prévisions catastrophiques

Publication: Mis à jour:
DAVID SUZUKI OCCUPY MONTREAL CANADA PROTEST
Getty Images

David Suzuki a admis que ses terribles prévisions à propos d'un nouveau tremblement de terre à Fukushima étaient quelque peu précipitées. L'écologiste originaire de la Colombie-Britannique regrette aujourd'hui ses propos alarmistes.

«Je regrette d'avoir dit ça, même si selon moi le potentiel de la catastrophe existe et qu'il est nécessaire de mettre en place des mesures internationales à Fukushima», a écrit M. Suzuki dans un courriel envoyé au journal The Province.

Dans une vidéo YouTube, David Suzuki avait prédit qu'un deuxième tremblement de terre qui toucherait la centrale nucléaire signifierait un «bye bye Japon» et l'évacuation de toute la côte ouest de l'Amérique du Nord - un scénario contesté par les scientifiques.

Dans la vidéo virale publiée en novembre 2013, l'écologiste prévoyait qu'une telle catastrophe «aurait 95% de chance de survenir dans les trois prochaines années».

À LIRE AUSSI SUR LE HUFFPOST QUÉBEC

Un nouveau séisme au Japon de plus de 7 pourrait forcer l'évacuation de la côte ouest américaine (VIDÉO)

Close
Visite à Fukushima
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée
Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.


> Comment connecter son compte HuffPost à Facebook pour pouvoir commenter?