NOUVELLES

Paris, préoccupé, appelle Kiev à respecter la démocratie

20/01/2014 07:26 EST | Actualisé 22/03/2014 05:12 EDT

La France, préoccupée par l'adoption de lois restreignant les libertés publiques en Ukraine, appelle les autorités de ce pays "au strict respect de leurs engagements internationaux en matière de démocratie", a indiqué lundi le ministère des Affaires étrangères.

"La France exprime sa préoccupation après l'adoption par le Parlement ukrainien, le 16 janvier, de plusieurs textes restreignant les conditions d'exercice des libertés d'expression et de rassemblement", a déclaré le porte-parole adjoint du Quai d'Orsay, Vincent Floréani.

"A l'instar de la Haute représentante pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, Mme Catherine Ashton, nous appelons les autorités ukrainiennes au strict respect de leurs engagements internationaux en matière de démocratie, d'Etat de droit et de droits de l'homme", a-t-il ajouté, dans une déclaration.

Le président ukrainien Viktor Ianoukovitch a promulgué vendredi de nouvelles lois visant à limiter les manifestations malgré les vives protestations de l'opposition et des pays occidentaux.

Le mouvement de contestation mobilise depuis décembre des centaines de milliers de personnes après le refus du président Ianoukovitch de signer un accord d'association avec l'UE au profit d'un rapprochement avec la Russie.

De violents affrontements causant des dizaines de blessés ont encore éclaté dimanche à Kiev lors d'une manifestation de 200.000 opposants pro-européens.

"La France déplore les affrontements violents qui ont eu lieu dans la capitale ukrainienne" et appelle "à l'ouverture d'un véritable dialogue entre les autorités ukrainiennes et l'opposition pour trouver une issue politique à cette crise", a ajouté le porte-parole.

cr/prh/fw

PLUS:hp