NOUVELLES

Laval: les ados accusés de pornographie juvénile comparaissent 

20/01/2014 02:57 EST | Actualisé 21/03/2014 05:12 EDT

Neuf des 10 adolescents accusés dans une affaire de pornographie juvénile ont comparu lundi matin au palais de justice de Laval. La cause a été remise au 24 mars. D'ici là, leurs avocats auront pris connaissance de la preuve qui pèse contre leurs clients.

Un texte de Francis Labbé

Les adolescents sont accusés de production, de possession et, dans certains cas, de distribution de matériel pornographique juvénile.

Rappelons que les 10 adolescents ont été arrêtés le 14 novembre dernier lors d'une opération menée par une quarantaine de policiers de Laval. Les adolescents avaient été arrêtés chez eux, avant d'aller à l'école.

Les policiers ont alors saisi des appareils électroniques tels que des téléphones cellulaires, des tablettes et des ordinateurs portables.

Sollicitation puis partage de photos

Des adolescentes ont été sollicitées pour fournir, à certains accusés, des photographies sexuellement explicites. Une fois les photos fournies, elles ont été partagées. Ce sont des employées de la Commission scolaire anglophone Sir Wilfrid Laurier qui ont dénoncé cette situation aux policiers.

L'enquête a débuté en octobre à la suite d'informations transmises à la police par des membres du personnel d'écoles lavalloises. « L'enquête a débuté au mois d'octobre grâce à la vigilance de membres du personnel d'écoles anglophones sur notre territoire, explique Mme Lorrain. Ils nous ont avisés qu'il y avait distribution d'images sexuellement explicites de jeunes filles par certains jeunes dans les écoles. »

PLUS:rc