NOUVELLES

La Banque Royale a réduit ses taux hypothécaires à échéance fixe

20/01/2014 01:51 EST | Actualisé 22/03/2014 05:12 EDT
CP

TORONTO - La légère baisse des taux hypothécaires à échéance fixe de la Banque Royale (TSX:RY) pourrait inciter les éventuels propriétaires d'une maison à se demander si d'autres banques agiront de la même façon.

Un expert affirme cependant que même si cela est possible, il ne s'agit pas de la plus importante question que les gens devraient se poser.

Au cours du week-end, RBC a réduit de 10 points de base plusieurs de ses taux hypothécaires à échéance fixe. Il s'agit d'une petite baisse, mais d'une baisse qui va à l'encontre de l'actuelle tendance à la hausse.

Jason Scott, courtier en hypothèques chez The Mortgage Group à Edmonton, juge possible une baisse des taux tandis que les gros prêteurs se font la lutte pour les hypothèques lors de l'important marché printanier. Mais il fait cependant remarquer que la réduction décidée par RBC n'a fait que rapprocher les taux de la banque de ceux offerts par les autres institutions.

M. Scott croit peu probable que la baisse opérée par RBC aura un impact à celles des réductions passées — par exemple lorsque la Banque de Montréal a réduit à 2,99 pour cent son taux hypothécaire de cinq ans et provoqué une guerre des prix.

Les propriétaires cherchant à avoir une idée de l'impact qu'auront les taux sur leurs paiements feraient mieux de garder un oeil sur l'économie américaine et l'évolution du marché obligataire, deux facteurs qui ont tendance à avoir un impact plus élevé sur les taux hypothécaires que les modifications apportées par les prêteurs, selon M. Scott.

Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.



> Comment connecter son compte HuffPost à Facebook pour pouvoir commenter?

INOLTRE SU HUFFPOST

Le salaire des PDG des grandes banques canadiennes en 2012